Def Leppard

©Getty Images, ullstein bild
Le groupe britannique naît d'une première formation autour du bassiste Rick Savage, du guitariste Pete Willis et du batteur Tony Kenning. Ils font vite la rencontre opportune de Joe Elliott, qui prend la place manquante derrière le micro et propose un nom de scène : "Deaf Leopard". Or, plutôt que de s'appeler littéralement le "Léopard Sourd", le groupe change quelques lettres − et quelques membres, troquant leur batteur pour Rick Allen et ajoutant Steve Clark à la guitare. Ils deviennent ainsi les Def Leppard.

Les adolescents − alors âgés entre 15 et 18 ans - entrent en studio en 1978 et enregistrent un premier EP via leur propre label, Bludgeon Riffola. Avec "Getcha Rocks Off", Def Leppard attire d'entrée de jeu l'attention des médias britanniques, comme la radio BBC 1 qui diffuse pour la première fois le titre sur ses ondes. Le jeune groupe de métal se voit alors offrir un contrat auprès du label Mercury, et obtient des tickets pour assurer la première partie de Sammy Hagar et d'AC/DC.

En 1980, Def Leppard publie son premier album studio, "On Through the Night". Largement acclamé par les critiques qui saluent des débuts très prometteurs, celui-ci leur ouvre la porte des Etats-Unis, où ils sont invités à jouer auprès de Judeas Priest, Ted Nugent et à nouveau AC/DC. Le producteur de ces derniers, Robert John "Mutt" Lange, prend le jeune groupe britannique sous son aile. Il orchestre la sortie, dès l'année suivante, de leur second opus : "High'n'Dry", dont le titre "Bringin' On the Heartbreak" apparaît régulièrement sur la chaîne américaine MTV.

Alors qu'il prépare, déjà, son troisième album, le groupe perd un de ses membres fondateurs : Pete Willis claque la porte en 1982. Il est remplacé par le guitariste Phil Collen, avec qui Def Leppard connaîtra définitivement le goût du succès. "Pyromania", accompagné du single "Photograph", font un carton dès leur sortie début 1983. Fini les premières parties, le groupe lance sa propre tournée mondiale.

De retour dans les studios dès l'année suivante, Def Leppard se voit toutefois contraint d'interrompre son ascension. Après un accident de voiture, le soir du nouvel An 1984, Rick Allen perd son bras gauche. Plutôt que de remplacer le batteur pour terminer leur album, les autres membres préfèrent patienter le temps de la convalescence de leur ami, qui apprendra à jouer d'une batterie adaptée avec un seul bras.

"Hysteria" ...
sort finalement en 1987. Patience et dur labeur sont largement récompensés : ce quatrième opus reçoit un accueil chaleureux, tant critique que commercial, grimpant dans les Top 10 des classements outre-Manche et outre-Atlantique, et s'écoulant à quelque seize millions d'exemplaires autour du globe. Def Leppard repart consécutivement en tournée, effectuant plus de deux cent concerts avant de reprendre le chemin des studios en 1989.

Mais à nouveau, l'enregistrement du prochain album est perturbé. Après plus d'un an de travail sur ce dernier, Steve Clark meurt d'une overdose d'alcool et d'antidouleurs le 8 janvier 1991. Le groupe termine son cinquième opus à quatre : "Adrenalize" sort en 1992 et démarre en tête des classements. Le guitariste défunt est par la suite remplacé par Vivian Campbell.

Le groupe britannique enchaîne dès l'année suivante avec "Retro Active", un album de titres oubliés dont la ballade "Two Steps Behind", qui apparaît par ailleurs dans la bande originale du film de John McTiernan, "Last action hero" avec Arnold Schwarzenegger. S'en suivent "Slang" en 1996, puis "Euphoria" en 1999, avec lesquels Def Leppard perpétue sa notoriété en effectuant des tournées mondiales de plus en plus importantes.

Bien qu'il se voit attribuer une étoile sur le fameux Walk of Fame de Hollywood Boulevard à Los Angeles, le groupe entre dans le second millénaire avec difficulté. Après les décevants "X" (2002) et "Yeah!" (2006), c'est finalement vers la fin de la décennie que Def Leppard reprend du poil de la bête. "Songs from the Sparkle Lounge", en 2008, atterrit en cinquième place des charts américains et lance une tournée des plus fructueuses.

Forts de leur réputation scénique, les artistes maintenant quinquagénaires diffusent deux lives consécutivement en 2011 et 2013, "Mirror Ball : Live & More" et "Viva! Hysteria", tout en continuant d'arpenter les salles autour du globe. Ils ne reviennent en studio qu'après sept ans d'absence, en 2015, avec un onzième opus éponyme. Profitant bien sûr, de la promotion de ce dernier pour continuer de se donner dans des spectacles impressionnants, Def Leppard fait ainsi partie des groupes de métal les plus actifs de sa génération − avec près de quarante ans de carrière à son compteur.

Discographie :

2015 : Def Leppard
2008 : Songs from the Sparkle Lounge
2006 : Yeah!
2002 : X
1999 : Euphoria
1996 : Slang
1993 : Retro Active
1992 : Adrenalize
1987 : Hysteria
1983 : Pyromania
1981 : High'n'Dry
1980 : On Through the Night

Sa discographie avec

Toute sa discographie
 
0 commentaire - Def Leppard
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]