Deftones

Deftones©Abaca, Reynaud Julien

Après quelques années, plusieurs petites scènes de la région, et différents bassistes avant Chi Cheng, le groupe présente une démo originale de quatre titres. Dévoilant un son inspiré du métal de Rage Against the Machine, Tool, ou encore Faith No More, celle-ci leur ouvre la porte du label Maverick Records.

Épaulés par le producteur Terry Date, les Deftones sortent Adrenaline en 1995. Malgré un faible lancement pour ce premier opus, le groupe multiplie les concerts. Ils font notamment quelques premières parties pour Korn, L7 ou Ozzy Osbourne, et finissent par se faire connaître à force de persévérance.

Deux ans après sa sortie, Adrenaline atteint quelque 200 000 exemplaires vendus. La prochaine oeuvre des Deftones est alors très attendue : diffusée en 1997 dans les bacs, Around the Fur ne déçoit pas. Avec des titres tels que My Own Summer (Shove it) et Be Quiet and Drive (Far Away), qui passent en boucle sur MTV, l'album propulse le groupe parmi les nouvelles sensations du métal alternatif. Plus tard, on les considérera même comme les pionniers du néo-métal avec Korn.

Ce second album marque aussi l'arrivée de Frank Delgado au clavier et aux platines, le cinquième membre officiel des Deftones en 1999. L'année suivante, leur troisième opus intitulé White Pony démarre fort, en troisième position des charts américains. En plus du public, il leur apporte une belle reconnaissance critique en les faisant victorieux des Grammy Awards 2001, dans la catégorie "Meilleure Performance Métal" pour le titre Elite.

Loin de se reposer sur leurs lauriers, les Deftones travaillent sans relâche en studio et ... sur scène. En 2003, leur album éponyme finit numéro 2 au fameux classement Billboard 200 et le groupe rejoint les légendaires Metallica sur leur Summer Sanitarium Tour. A la fin de la tournée il s'accorde toutefois une pause, le temps aussi de travailler à d'autres projets - tel que l'album de Team Sleep, que Chino Moreno a formé au début des années 2000.

L'attente pour les fans ne sera pas trop longue, puisque Deftones publie un double-album de titres oubliés en 2005, puis leur cinquième production intitulée Saturday Night Wrist en 2006. Alors qu'ils se retrouvent en studio dès l'année suivante, la sortie d'Eros est quant à elle perturbée par le tragique accident de voiture qui plonge Chi Cheng dans le coma.

S'il reprend connaissance, le bassiste ne peut plus jouer pour le groupe. Il finit par être remplacé en 2009 par Sergio Vega. Eros reste au placard, et Deftones enregistre un nouvel album, Diamond Eyes, sorti en 2010. Cheng succombe, trois ans plus tard, à un arrêt cardiaque alors qu'il n'a que 42 ans. Pour l'anniversaire de sa mort, le groupe diffuse le titre Smile qu'ils avaient enregistré pour Eros.

Deftones revient en 2016 avec leur huitième album, Gore, propulsé d'emblée à la deuxième place du classement Billboard 200.

Discographie :

2016 : Gore
2012 : Koi No Yokan
2010 : Diamond Eyes
2006 : Saturday Night Wrist
2003 : Deftones
2000 : White Pony
1997 : Around the Fur
1995 : Adrenaline

Récompenses :

2013 : Revolver Golden Gods Award, dans la catégorie "Meilleur album" pour Koi No Yokan
2001 : Grammy Award, dans la catégorie "Meilleure Performance Metal" pour Elite

Ses dernières news

Toutes ses news
Quiz Hellfest : l'esprit du metal sommeille-t-il en vous ?
Fabien Gallet
22 juin 2018

Quiz Hellfest : l'esprit du metal ...

22 juin 2018
article
The Cure va retrouver le chemin des studios grâce à Robert Smith
Fabien Gallet
11 avril 2018

The Cure va retrouver le chemin des studios ...

11 avril 2018
article

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU