Desiigner

Desiigner

Comme Notorious B.I.G., Jay Z ou Fabolous avant lui, Sidney Royal Shelby III de son vrai nom, grandit à Bed-Stuy, quartier de New York, sur la côte est des Etats-Unis. Petit-fils du musicien de blues Sidney Selb, il développe très tôt après sa naissance, le 3 mai 1997, un don pour la musique.

Son éducation musicale, il la forge à coups de blues et de R'n'B, que ses parents adulent, tout en s'intéressant au reggae et au dancehall par le biais de sa soeur. Et c'est bel et bien la musique qui va le sauver, lui qui erre dans les rues malfamées de son quartier et se retrouve à vendre de la drogue. Un jour de l'année de ses quatorze ans, Sidney traîne comme à son habitude et se prend une balle à la hanche suite à un règlement de comptes qui a mal tourné.

Ce fâcheux accident sera synonyme de déclic pour l'adolescent qui éprouve alors le besoin, à sa sortie de l'hôpital, de mettre fin à ses activités illégales. La musique va directement s'imposer à lui comme la meilleure porte de secours. Jouant déjà depuis tout petit avec sa voix grave et granuleuse qu'il aime moduler, il sort son premier morceau en amateur, Jackie Chan, la même année.

Quelques années plus tard, le jeune rappeur va signer le refrain du morceau Danny DeVito, du rappeur Phresher. Cette collaboration lui permet de passer pour la première fois sur les ondes de radios locales et de créer le buzz dans les environs de New York. Ne ... l'appelez plus Sidney mais Designer. Sa soeur lui conseille même d'ajouter un autre i pour faire Desiigner.

Étiqueté "rappeur à refrain" il planche sur son prochain morceau dont le titre, Panda, lui est venu en tête alors qu'il déambulait dans sa rue. Apercevant une BMX X6 de couleur blanche, il fait immédiatement dans sa tête la comparaison avec l'animal. Cette image, couplée à un type beat acheté 200$ en ligne à Menace, un jeune producteur de Manchester, va donner le refrain dansant de Panda.

Un refrain qui ne va visiblement pas suffire à son manager, Zana Ray, persuadée que le petit gamin de Brooklyn peut écrire également les couplets. Voilà comment Panda est devenu, après deux ans et demi de travail, le tube de l'année 2016 et fait de Desiigner le pemier rappeur new-yorkais à se classer numéro 1 au Hot 100 Billboard depuis Jay Z et son Empire State of Mind.

La nouvelle sensation rap ne tarde pas à conquérir tout le milieu du rap, à commencer par Kanye West qui, en studio d'enregistrement avec le directeur artistique Plain Pat lorsqu'il entend pour la première fois l'enregistrement, décide d'introduire le titre remodelé et rebaptisé Father Stretch My Hands pt. 2 dans son 7e album, "The Life of Pablo". C'est donc en toute logique qu'il signe le jeune MC de 19 ans sur son label GOOD Music en février 2016.

Le premier album de Desiigner, "The Life of Desiigner", est attendu dans les bacs en 2017.

Discographie :

2017 : The Life of Desiigner

Vos réactions doivent respecter nos CGU.