Destroyer

Destroyer©Dead Oceans

Né en 1972 à Vancouver, Daniel Bejar est un musicien, guitariste et chanteur canadien. Il fonde Destroyer en 1995 et publie un premier album autoproduit l'année suivante, We'll Build Them a Golden Bridge (1996). Destroyer ne devient un groupe à part entière qu'à partir de l'album City Of Daughters (1998), qui voit l'arrivée de John Collins (basse, claviers) et du batteur Scott Morgan.

À la même époque, il participe au supergroupe The New Pornographers, avec lesquels il sortira parallèlement plusieurs albums au cours des années 2000. Durant la décennie, il participe également à un autre supergroupe baptisé Swan Lake, avec des membres de Wolf Parade et Frog Eyes.

L'album Thief (2000) de Destroyer permet au groupe de Daniel Bejar de commencer à sortir de l'ombre. Le disque retient l'attention des critiques pour ... ses textes poétiques et pour les influences raffinées. Bejar commence à citer David Bowie, influence persistante dans le répertoire du Canadien.

À partir de This Night (2002), Destroyer rejoint le prestigieux label Merge Records. Les albums suivants reçoivent de bons échos, mais c'est véritablement Kaputt (2011) qui séduit unanimement la critique. Avec ses arrangements soyeux faisant la part belle au saxophone, le disque érige le Canadien en dandy pop romantique et glam. En août 2015, Destroyer publie l'album Poison Season.

Discographie :

1996 : We'll Build Them a Golden Bridge
1997 : Ideas for Songs (cassette)
1998 : City of Daughters
2000 : Thief
2001 : Streethawk: A Seduction
2002 : This Night
2004 : Your Blues
2006 : Destroyer's Rubies
2008 : Trouble in Dreams
2011 : Kaputt
2015 : Poison Season

Vos réactions doivent respecter nos CGU.