Devendra Banhart

  • En bref
  • 2 news
  • vidéos
  • photos
  • Filmographie
  • Discographie
Devendra Banhart©Abaca, Loona/Abaca

Enfant nomade et polyglotte, Devendra Banhart grandit au Texas. Ses parents, des mystiques fascinés par les découvertes spirituelles, l'ont baptisé Devendra en hommage à chamane.
Ses parents divorcent alors qu'il est encore très jeune. Sa mère lui fera alors découvrir le Venezuela, pays qui comptera beaucoup dans sa formation artistique.
Le futur chanteur achèvera son enfance à Los Angeles, entouré de sa famille recomposée. A 12 ans, il commence à s'intéresser aux arts plastiques et à la chanson. Côte ouest oblige, il porte un intérêt certain au hip-hop, alors en plein essor au milieu des années 90.
Devendra se penche plus sérieusement vers des études d'arts à l'Art Institute de San Francisco à partir de 1998. Ses aptitudes de paroliers se font plus précises. Des amis d'université le sollicitent pour composer de petites chansons pour leur mariage. Dès lors, il développe un travail d'auteur-compositeur.
Il sort en 2002 The Charles C. Leary, son premier album sous le label Hinah. Il sortira, par la suite, Oh Me Oh My sous le label Young God Records. Devendra rencontrera également, à la même période, celui qui deviendra son ami et collaborateur Andy Cabic de Vetiver.
En 2005, Cripple Crow sort dans les bacs avec la chanson qui lui donnera son passeport pour l'Europe : I Feel Just Like a Child, bande originale préférée des publicitaires...
En 2007, le clip de la chanson Carmensita rend hommage à l'univers de Bollywood, cher au chanteur. On le retrouve à l'image avec sa compagne de l'époque, l'actrice Natalie Portman.
Devendra Benhart développe pour ses albums des mélodies légères, ensoleillées, ... ornées de guitares chaudes, et élève parfois sa voix dans les aigus, comme pour appuyer une émotion fragile mais détendue. Définir précisément le style de Devendra Banhart n'est pourtant pas chose aisée. Le mouvement le plus proche de ses créations serait le folk psychédélique : une base mélodique et une instrumentalisation très maîtrisées, associées à un lyrisme exacerbé. D'autres parlent de style néo-hippie à l'image du groupe Cocorosie ou encore de freak folk.
Dans le cas des chansons de Devendra, on retrouve les émotions mystiques qu'il pouvait connaître enfant, liées à une poésie très personnelle. L'Inde et sa culture ont toute leur place dans l'oeuvre du chanteur : on retrouve cette identité colorée sur les pochettes d'albums qu'il dessine ou dans ses chansons avec la cithare, instrument récurrent dans son oeuvre.
Devendra Banhart mène également une carrière dans les arts visuels. En juin 2015, l'artiste publie chez Prestel Publishing une collection de dessins et peintures intitulée I Left My Noodle on Ramen Street.
Devendra Banhart fut également l'égérie de la marque de lunettes Oliver Peoples en 2011.
Un nouvel album est annoncé pour le 23 septembre 2016, le titre de ce prochain opus répond au doux nom d'Ape In Pink Marble. La chanson Middle Names est déjà à l'écoute sur Internet.
Discographie :

2016 : Ape in Pink Marble
2013 : Mala
2009 : What Will We Be
2007 : Smokey Rolls Down Thunder Canyon
2005 : Cripple Crow
2004 : Nino Rojo
2004 : Rejoicing in the Hands
2002 : Oh Me Oh My
2002 : The Charles C. Leary

Ses dernières news

Toutes ses news
Air, Metronomy, Devendra Banhart à l'affiche de Days Off 2017
Sébastien Jenvrin
02 mars 2017

Air, Metronomy, Devendra Banhart à l'affiche ...

02 mars 2017
article
CRX, le nouveau groupe du guitariste des Strokes
Sébastien Jenvrin
08 septembre 2016

CRX, le nouveau groupe du guitariste des Strokes

08 septembre 2016
article

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.