Diane Dufresne

Diane Dufresne©Getty Images, Louis Monier

L'enfance de Diane Dufresne prend fin tragiquement avec le décès de sa mère alors qu'elle n'a que 15 ans. Elle quitte l'école pour s'occuper de son frère et de sa soeur. Elle développe déjà un goût pour le chant et les déguisements de scène. A 18 ans, elle fait ses débuts dans une boîte de la banlieue montréalaise, où elle reprend les classiques de Brel et Ferré. Elle rencontre son futur parolier Luc Plamondon en 1965, et part s'installer à Paris un an plus tard. Elle se produit dans des cabarets de Montmartre, reprenant des chansons de Vigneault et de Ferland, sans rencontrer le succès.
Elle retourne au Québec, mais là-bas, le public considère qu'elle est trop française. Il faut attendre 1972 pour que sorte son premier album, Tiens-toé ben, j'arrive!
Le premier 45 tours, J'ai rencontré l'homme de ma vie, est un succès immédiat. Sur scène, le public découvre le goût pour le déguisement de la jeune artiste, avec des shows où dominent l'humour, l'autodérision et une certaine provocation. A Québec, elle donne des spectacles thématiques, où les gens viennent déguisés en fonction du thème. En 1978-1979, elle participe ... à la comédie musicale Starmania, l'opéra-rock de Luc Plamondon et Michel Berger, dans laquelle elle joue le rôle de Stella Spotlight.
Au milieu des années 1980, sa collaboration avec Luc Plamondon prend fin. Elle se tourne alors des poètes français comme Michel Jonasz, Serge Gainsbourg, Jacques Higelin et en particulier Pierre Grosz qui lui écrit notamment l'album Top Secret. Diane Dufresne commence à lever le pied sur les concerts à la fin de la décennie. Elle compose des titres moins rock. Après une longue parenthèse à la fin des années 1990 et le début des années 2000, la chanteuse québécoise revient avec l'album Effusions, en 2007.
Discographie :
2007 : Effusions
2005 : Diane Dufresne / Kurt Weill / Yannick Nézet-Séguin
1997 : Comme un parfum de confession
1993 : Détournement majeur
1987 : Top Secret
1986 : Follement vôtre
1984 : Dioxine de Carbone et son rayon rose
1982 : Turbulences
1979 : Strip Tease
1977 : Maman, si tu m'voyais... tu s'rais fière de ta fille!
1975 : Sur la même longueur d'ondes
1973 : À part de d'ça, j'me sens ben - Opéra-cirque
1972 : Tiens-toé ben, j'arrive!

Ses dernières news

Toutes ses news
Les plus grandes bêtes de scène françaises
Sébastien Jenvrin
23 mars 2016

Les plus grandes bêtes de scène françaises

23 mars 2016
diaporama

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU