Dominique Crenn

  • En bref
  • news
  • vidéos
  • photos
  • Filmographie
  • Discographie
Dominique Crenn©Getty Images, Amanda Edwards

Dominique Crenn grandit à Versailles, puis dans les Hauts-de-Seine, mais a tout d'une bretonne. Sa famille, originaire de la péninsule, y séjournait encore en vacances dans sa maison de Locronan dans le Finistère. Ainsi empreinte des saveurs locales, la jeune fille rêve de porter la toque et le tablier, mais se voit poussée vers une voie plus ordinaire, l'art culinaire à la française étant plutôt une affaire d'hommes.

Après une école de commerce à Paris, elle décide alors de s'envoler pour la Californie, là où tout est possible. A San Francisco, elle accède en effet aux cuisines de Jeremiah Tower, célèbre chef américain qui l'embauche en tant que commis pendant trois ans avant de devenir son mentor. Prête à voler de ses propres ailes, Dominique Crenn met le cap sur l'Indonésie, où elle devient en 1997 la première femme chef du pays à la tête des cuisines de l'Intercontinental Hotel.

De retour à San Francisco, elle s'exécute pendant huit ans dans un club privé où elle sert, entres autres personnalités, Al Gore et Sharon Stone, avant de prendre la tête de Luce en 2007. C'est le début de la gloire : à peine un an plus tard elle est sacrée "Chef de l'année" par le magasine Esquire, et couronne ... le restaurant en 2009 de sa première étoile Michelin.

Forte de sa notoriété, Dominique Crenn se lance deux ans plus tard dans l'ouverture de son propre établissement, toujours dans sa ville d'adoption. L'Atelier Crenn, nommé en honneur de son peintre de père, propose des plats bio concoctés en fonction des saisons, avec une touche de poésie qui le démarque dans ce concentré d'innovation culinaire qu'est San Francisco.

La formule est si brillante, qu'après avoir obtenu deux étoiles Michelin en 2012 - la première femme aux États-Unis à réussir ce tour de force - elle ouvre un deuxième restaurant, plus intime, quatre ans plus tard : le Petit Crenn, lequel renvoie cette fois aux origines bretonnes des femmes de sa famille. 2015 marque également l'année où Dominique Crenn fait son entrée sur le petit écran, américain d'une part dans l'émission culinaire Chef's Table de Netflix, mais aussi français à l'occasion des quarts de finale de la sixième saison de Top Chef.

Le public de l'Hexagone découvre (enfin) cette compatriote qui met en émoi tous les critiques outre-Atlantique. Juste à temps pour un petit cocorico : à tout juste 50 ans, et une carrière finalement encore toute jeune, Dominique Crenn est élue en 2016 "Meilleure femme chef du monde" par le magazine britannique Restaurant.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.