Earth, Wind & Fire

  • En bref
  • 5 news
  • vidéos
  • photos
  • Filmographie
  • Discographie
Earth, Wind & Fire©Getty Images, Gabriel Olsen / Contributeur

Maurice White, musicien américain né à Memphis en 1940 est le fondateur du groupe qui devient une référence dans les années 1980. C'est un étudiant en musique dans les années 1960 et qui est également un mélomane surdoué, pratiquant divers instruments et qui aime danser. A Los Angeles, il a l'idée d'une formation musicale solide, alliant plusieurs styles de musique comme le RnB ou le blues.

Aux côtés du chanteur Wade Flemons et Don Whitehead aux claviers, il fonde un groupe qui voit le jour en 1969 sous le nom de Salty Peppers. A partir de 1971, deux opus voient le jour mais les membres vont changer. Il ajoute la chanteuse Sherry Scott, un guitariste, Michael Beal, un saxophoniste, Chet Washington, le percussionniste Yackov Ben Israël et enfin Verdine White, frère de Maurice. La bande finit par signer chez Warner Bros et le nouveau nommé Earth, Wind & Fire sort son premier album à la fin des années 1970. Même si le groupe a attisé la curiosité du public, le succès n'est pas très vif.

Toujours concentré sur les membres de son groupe, White préfère modifier pour la troisième fois les membres d'Earth. On retrouve alors la chanteuse Jessica Cleaves, au saxo, Ronnie Law, Roland Bautista (guitare), Larry Dunn (claviers), percussions (Ralph Johnson). Philip Bailey, chanteur rejoint enfin la formation.

1973 est l'année du premier succès d'Earth avec l'album "Head to the sky". Cocktail explosif, les bases du groupe sont posées : charpente funk hyper-instrumentalisée, dansante, positive et de fait, elle se commercialise très bien.

Par la suite, une fois que l'identité du groupe est bien identifiée par le public, chaque single est un évènement : Shining Star, Fantasy, mais aussi trois titres entre autres qui sont devenus l'ADN Earth, Wind and Fire : Boogie Wonderland, Let's groove ou bien sûr, September.

Souvent rangé dans la catégorie disco, Earth, Wind and Fire a surtout réussi le pari d'être un groupe hybride, mettant à l'honneur musique africaine, RnB, blues le tout orné d'une scénographie très vitaminée, faisant la part belle aux costumes à paillettes ou immaculées. L'aspect positif du groupe cache néanmoins, au fil des divers changements de membres, une propension à la querelle.

Cependant, le ton de la musique bienheureuse jouée par le groupe né dans les années libertaires et parfois excessives des années 1970, se justife par une attitude sincèrement hostile à la prise de drogue ou aux excès en tout genre, Maurice White préférant mener une carrière rigoureuse, sans aucun écart d'autorisé.

Mais le succès ne décroît pas et en 1978, leur premier best of "The Best Of Earth, Wind & Fire, Vol. 1" ... se vend merveilleusement bien aux Etats-Unis et en Angleterre notamment. Même si le groupe réussit une transition musicale, surtout avec l'avènement de la musique électronique, White et ses compagnons essuient un échec en 1983 avec "Electric Universe" et s'ensuit une dissolution du groupe par son leader. Philip Bailey et White, les deux membres majeurs prennent deux chemins différents, le premier collabore notamment avec Phil Collins qui est lui-même un grand fan du groupe.

Il faut attendre 1987 pour une reformation, motivée par les ambitions de Columbia Records. Après un nouvel opus et un deuxième best of, le groupe reprend du service avec deux albums, "Heritage" et "Millenium". Dans les années 2000, Earth, Wind & Fire signe chez Matthew Knowles, le papa de Beyoncé et sort "Illumination". Le groupe finit par être régulièrement couronné pour sa carrière et sa contribution au funk au travers de diverses cérémonies et hommages.

De manière plus anecdotique, l'acteur Omar Sy rend hommage en 2011 dans le film "Intouchables" des frères Toledano au titre Boogie Wonderland avec une chorégraphie enflammée. Chaudement remercié pour son vibrant hommage, l'acteur participe même à la version française de l'album "Now, Then and Forever" où il prête sa voix à la chanson My Promise.

Dès les années 1990, Maurice White commence une lutte de vingt ans contre la maladie de Parkison, une bataille qu'il perd hélas en 2016 à l'âge de 74 ans. Dorénavant, le groupe jazz-funk aux 21 albums studios continue sans Maurice à enchaîner les performances, essentiellement aux Etats-Unis, rencontrant toujours un public fidèle.

Discographie :

2014 : Holiday
2013 : Now, Then & Forever
2005 : Illumination
2003 : The Promise
1997 : In the name of love
1993 : Millenium
1990 : Heritage
1987 : Touch the world
1983 : Electric Universe
1983 : Powerlight
1981 : Raise !
1980 : Faces
1979 : I am
1977 : All 'n All
1976 : Spirit
1975 : That's the way around the world
1974 : Open your eyes
1973 : Head to the sky
1972 : Last days and time
1971 : The need of love
1971 : Earth, wind & fire

Récompenses :

2016 : Grammy Award pour l'ensemble de la carrière du groupe
2000 : Introduction du groupe au Rock and Roll Hall of Fame
1995 : Etoile au Hollywood Walk of Fame
1982 : Grammy Award de la meilleure performance R & B pour Wanna Be With You
1979 : Grammy Award de la meilleure performance R & B pour After the Love has gone
1979 : Grammy Award de la meilleure performance R & B pour Boogie Wonderland
1978 : Grammy Award de la meilleure performance R & B pour Runnin
1975 : Grammy Award de la meilleure performance R & B pour Shining Star

Ses dernières news

Toutes ses news
Ces concerts de charité qui ont marqué les esprits
Jessica Rat
02 août 2017

Ces concerts de charité qui ont marqué les esprits

02 août 2017
diaporama
Accusé d'exploiter le tube des Eagles, l'Hotel California répond au groupe
Fabien Gallet
06 juin 2017

Accusé d'exploiter le tube des Eagles, l'Hotel ...

06 juin 2017
article
Les Eagles annoncent leur reformation le temps d'un festival
Sébastien Jenvrin
31 mars 2017

Les Eagles annoncent leur reformation le temps ...

31 mars 2017
article
Drake : 5 chansons à retenir de "More Life"
Clara Lemaire
29 mars 2017

Drake : 5 chansons à retenir de "More ...

29 mars 2017
article

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU