Electric Guest

Electric Guest©Getty Images, Steven Dewall

Le projet d'Electric Guest est né d'une rencontre fortuite entre le chanteur et multi-instrumentiste Asa Taccone et le producteur Brian Burton, alias Danger Mouse. Un jour, Asa fait écouter par téléphone l'un de ses morceaux à son frère (Jorma Taccone, acteur et membre du groupe de rap parodique The Lonely Island). Impressionné, ce dernier lui passe son ami Brian Burton, avec qui il sympathise. En 2007, Burton lui propose de travailler sur un album qu'il chapeautera. Entretemps, Asa fait la connaissance du batteur Matthew Compton dans une maison d'artistes à Los Angeles. Très vite, le duo se forme sur la base ... d'une complémentarité évidente : Matthew apportant aux compositions d'Asa sa science du rythme.
Le tandem publie l'EP 4 titres This Head I Hold le 27 février 2012. Il est rejoint dans la foulée par les frères Todd (guitare, basse) et Tory Dahlhoff (claviers). Le premier album d'Electric Guest, Mondo, sort le 27 avril 2012. Il est nourri d'influences noires digérées par un sens inné de la pop mainstream, formant une sorte de jumeau funky de Broken Bells. Le disque reçoit des critiques élogieuses et un joli succès d'estime, notamment grâce au single This Head I Hold.
Discographie :
2012 : Mondo

Vos réactions doivent respecter nos CGU.