Eliot Paulina Sumner / Coco Sumner

Eliot Paulina Sumner / Coco Sumner©Abaca, Briquet-Gouhier-Orban/ABACA

La petite Eliot naît à Pise en Italie en 1990. Enfant choyée dans un foyer artistique de six enfants, son père est le chanteur anglais Gordon Matthew Thomas Sumner, mieux connu sous le nom de Sting, leader du groupe The Police dans les années 1970/1980. Eliot, fréquemment surnommée Coco par son entourage écrit des chansons dès l'adolescence, écoute déjà les Sex Pistols et fréquente un cirque entre l'âge de 11 et 14 ans.

Elle monte en 2010 son groupe, I Blame Coco. Après des mois d'enregistrement en Suède, le groupe voit son premier album "The Constant", dans les bacs en 2011. Sur cet opus figurent deux chansons très connues, Caesar et Self machine. Sa voix est d'ailleurs très proche de celle de son père Sting.

La chanteuse place son travail dans une mouvance pop, rock, électropop ou encore new-wave, imprégnée de tout ce que produit l'Angleterre de mieux depuis les ... années 1970. Digne héritière de son père, Coco a cependant toujours asséné à la presse que Sting ne l'a jamais aidée en rien, elle qui veut se débrouiller seule tant sur le plan financier que créatif. Le père et la fille parlent d'ailleurs peu de l'un et de l'autre dans les journaux, et ne travailleront ensemble confie-t-elle un jour au Daily Mail.

Après cinq ans de pause, elle revient sur le devant de la scène, cette fois seule et sous son vrai nom, Eliot Sumner et sort un nouvel opus très rythmé et électronique baptisé "Information" en janvier 2016.

En 2009, elle subit un grave accident dans un restaurant de Los Angeles dont résulte une grave facture du crâne. Sa vie a été momentanément en jeu, jusqu'à ce qu'elle s'astreigne à un lourd traitement médical. L'incident a eu pour séquelle de la priver du sens de l'odorat.

Discographie :

2016 : Information
2011 : The Constant

Ses derniers films

Tous ses films

Stardust, le mystère de l'étoile

fantastique/SF
sortie le 24 octobre 2007
Stardust, le mystère de l'étoile

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU