Elizabeth Windsor

  • En bref
  • 241 news
  • vidéos
  • photos
  • Filmographie
  • Discographie
Elizabeth Windsor©Abaca

Le père de la jeune Elizabeth devient alors roi sous le nom de George IV et elle l'héritière présomptive à dix ans - elle aurait pu être déchue si ses parents avaient eu un fils après elle. Pendant la Seconde guerre mondiale, elle se voit nommée à quinze ans colonel en chef du régiment des Grenadiers Guards. À dix-huit ans, elle participe à l'effort de guerre et devient apprentie conductrice d'ambulance et mécanicienne.
Le 20 novembre 1947, elle se marie à l'abbaye de Westminster à son cousin éloigné, le prince Philippe Mountbatten, qui prend alors le titre de duc d'Édimbourg. Elle donne naissance un an plus tard à son premier enfant, Charles. Trois autres suivront : Anne en 1950, Andrew en 1959, puis Edward en 1963.
En 1951, la santé du roi se dégrade et sa fille commence à le remplacer régulièrement lors des événements publics. George IV meurt le 6 février 1952, Elizabeth est alors proclamée reine du Royaume-Uni et des autres royaumes du Commonwealth, et s'installe au Palais de Buckingham. Elle est couronnée le 2 juin 1953 et la cérémonie est retransmise pour la première fois à la télévision. Peu de temps après, elle et son mari effectuent un tour de monde de six mois pour visiter tous les pays du Commonwealth. La reine sera la première monarque d'Australie et de Nouvelle-Zélande à leur rendre visite, ce qui ne manqua pas d'attirer une foule colossale à l'époque.
Tout au long de son règne, Elizabeth II participe à de nombreux événements historiques : elle est consultée lors de la crise de Suez, elle assiste à la transformation de l'empire britannique avec la décolonisation d'une vingtaine de pays d'Afrique et des Caraïbes entre les années 1960 et 1970, voit défiler treize premiers ministres, et réalise 270 visites d'États - faisant d'elle le chef d'État ayant le plus voyagé au monde.
La reine comprend aussi rapidement l'importance grandissante ... des médias et les utilise pour moderniser l'image du royaume : elle prononce son discours de Noël à la télévision dès 1957 et autorise même un reportage à l'intérieur de Buckingham en 1969. Mais dans les années 80, sa liaison avec la presse se dégrade. Celle-ci commence à s'intéresser de près aux affaires de la famille, entraînant une série de révélations sensationnelles, pas toujours vraies, mais qui entachent la couronne britannique.
1992 est l'année qu'elle décrit elle-même dans un discours comme son "Annus Horribilis". Pour plusieurs raisons : sous la pression populaire, elle se voit obligée de se mettre à payer comme tout le monde des impôts, Anne et Mark Philippe divorcent, Charles et Diana ainsi qu'Andrew et Sarah Ferguson se séparent, et le château de Windsor est touché par un grave incendie. Pour couronner le tout, le public et les médias désavouent de plus en plus la monarchie. Heureusement pour la reine, les Anglais continuent de lui porter un amour quasi sans faille.
Quelques années plus tard pourtant, en 1997, Diana meurt dans un accident de voiture ; la reine, qui est accusée de n'avoir jamais aimé sa belle-fille, doit alors se fendre d'une allocution télévisée pour faire taire les critiques.
En 2002, malgré la perte de sa mère et de sa soeur à quelques semaines d'intervalle, Sa Majesté célèbre tout de même son Jubilé d'or qui marque ses cinquante ans de règne, et entreprend ensuite la tournée de tous ses royaumes. Dix ans plus tard, c'est en grande pompe qu'elle fête son Jubilé de diamant et ouvre la même année les Jeux Olympiques de Londres.
Reine de plus de 130 millions de personnes dans le monde, fan des corgis avec un penchant certain pour les tenues et chapeaux colorés, Elizabeth II reste indissociable du Royaume-Uni, et même les frasques de la famille royale n'ont pas pu entâcher sa popularité. God save the Queen !

Ses dernières news

Toutes ses news
Les femmes de la semaine du 8 au 14 juin 2019
Marine Cournede
14 juin 2019

Les femmes de la semaine du 8 au 14 juin 2019

14 juin 2019
diaporama
Donald Trump : sa bourde sur le prince Charles, appelé "prince des Baleines"
Aurélie Ngambi
14 juin 2019

Donald Trump : sa bourde sur le prince ...

14 juin 2019
article
Les femmes de la semaine du 1er au 7 juin 2019
Émilie Nougué
07 juin 2019

Les femmes de la semaine du 1er au 7 juin 2019

07 juin 2019
diaporama
Melania Trump : ses judicieux cadeaux à la reine et au prince Philip
Marine Cournede
05 juin 2019

Melania Trump : ses judicieux cadeaux à la ...

05 juin 2019
article

Vos réactions doivent respecter nos CGU.