Ella Anderson

  • En bref
  • news
  • vidéos
  • photos
  • Filmographie
  • Discographie
Ella Anderson©BestImage, FAMEFLYNET / BESTIMAGE

C'est à l'âge de cinq ans qu'Ella Anderson fait ses premiers pas devant une caméra. Avant de s'attaquer au grand écran, elle joue de tout petits rôles dans des téléfilms jusqu'à ce que Lee Kirk face appel à elle pour "The Giant Mechanical Man", non pas un film de science-fiction, mais une comédie romantique réunissant Topher Grace et Malin Akerman. Par la suite c'est un enfant terrible du cinéma américain, James Franco, qui la met en scène dans son biopic indé sur "Bukowski" en 2013.

Ella Anderson se frotte au genre du film d'horreur en décrochant le second rôle dans "The Possession of Michael King", au côté de Shane Jackson et d'autres acteurs moins connus.

Elle fait face à Melissa McCarthy dans la comédie "The Boss", où l'actrice de 46 ans incarne une infecte patronne de multinationale qui perd tout en un instant. En 2016, elle joue l'une des filles de Jason Sudeikis, Vicky, dans la comédie des fêtes des mères "Mother's Day", dernier film du plus grand réalisateur de rom-coms, Garry Marshall.

Ella Anderson devient surtout incontournable en 2014 pour son rôle dans la sitcom "Henry Danger" (Jace Norman), un enfant super-héros dont Piper Hart, incarnée par Ella est secrètement amoureuse, malgré son caractère rosse envers lui. La série pour jeunes adolescents est diffusée sur Nickelodeon.

Egalement active en doublage, l'actrice de onze ans a récemment ... prêté sa voix au dessin-animé "Kubo and the Two Strings". Mais ce n'est pas tout, Ella a beau être haute comme trois pommes, elle est actrice et entrepreneur. En mai 2016, la petite fille a lancé sa propre marque de soins pour la peau baptisée Aikoby Ella Anderson, Aiko étant son deuxième prénom. En véritable experte, elle peaufine la communication de sa compagnie comme personne, partageant sur les réseaux sociaux, notamment Instagram, le lancement de chaque produit.

Prochainement, Ella doit rejoindre Brie Larson et Naomi Watts pour "Le Château de verre", récit adapté de l'ouvrage du même nom écrit par Jeannette Walls, journaliste américaine aujourd'hui émérite mais qui a grandi dans une extrême pauvreté, entourée des parents les plus excentriques qui soit.

Filmographie :

2017 : The Glass Castle, de Destin Cretton
2014-2017 : Henry Danger (Série TV)
2016 : Joyeuse fête des mères, de Garry Marshall
2016 : The Boss, de Ben Falcone
2015 : Jet Lag, de Ken Scott
2014 : The possession of Michael King, de David Jung
2014 : Mes parrains sont magiques : Aloha! (Téléfilm)
2014 : New York - Unité Spéciale (Série TV)
2013 : The Dumb Show (Téléfilm)
2013 : Liv et Maddie (Série TV)
2013 : Doggyblog (Série TV)
2013 : Bukowski, de James Franco
2013 : Keep Calm and Karey On (Téléfilm)
2012 : Section Genius (Série TV)
2012 : The Giant Mechanical Man, de Lee Kirk
2011 : Touchback, de Don Handfield
2011 : Celui qui reste (Téléfilm)

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.