Emmanuel Macron

Emmanuel Macron©Abaca

Sa grand-mère, élevée dans l'illettrisme, participe beaucoup à son éducation.
Après des études au lycée catholique d'Amiens, le jeune homme poursuit sa scolarité dans le prestigieux lycée parisien Henri IV, d'où il sort diplômé d'un baccalauréat scientifique. À 24 ans, il est membre du Parti socialiste où il joue un rôle dans de sa région, le Nord-Pas-de-Calais.
Concernant ses études supérieures, Emmanuel Macron suit un double cursus. D'un côté, il obtient un DEA de philosophie, d'un autre il part dans l'est de la France, admis à l'ENA de Strasbourg. En 1999, toujours très ambitieux et persuadé que l'émancipation s'acquiert avec le travail, il devient l'assistant du philosophe Paul Ricoeur auprès duquel il écrit La mémoire, l'histoire, l'oubli publié aux éditions du Seuil en 2000.
Recruté par la banque Rothschild & Cie à l'âge de 30 ans, après cinq ans en tant qu'inspecteur des finances, Emmanuel Macron connaît une incroyable ascension professionnelle. Après avoir été promu associé au sein de la banque, il devient en 2012, secrétaire général adjoint de la présidence de la République, avant de se voir attribuer le poste de ministre de l'Économie, de l'Industrie et du Numérique dans le gouvernement Valls II, le 26 Août 2014.
En 2015, Emmanuel Macron fait adopter la "loi Macron" visant à repenser le droit de travail du dimanche ... et la vie des entreprises.
Le 30 août 2016, un communiqué officiel de l'Elysée annonce qu'Emmanuel Macron présente sa démission du gouvernement et de ce fait du poste de ministre de l'Economie "pour se consacrer entièrement à son mouvement politique" (référence faite à son parti, En marche!). C'est Michel Sapin qui est dorénavant nommé à son remplacement.
Le 8 novembre 2016, Emmanuel Macron se porte candidat à la présidentielle de 2017. Véritable outsider, ayant su rassembler les foules autour de son mouvement En marche ! en moins d'un an, il profite, ou plutôt participe à l'implosion des partis traditionnels de la gauche et de la droite.
Parvenant en effet à rallier plusieurs socialistes à sa cause - le candidat PS Benoît Hamon ne récoltera que 6,36% des voix - et face à la baisse de popularité du Républicain François Fillon - qui, embourbé dans une affaire d'emploi fictif concernant sa femme Penelope à l'Assemblée, récoltera seulement 20,01% des suffrages -, Emmanuel Macron se hisse en tête du premier tour du scrutin national.
Celui qui mène ainsi la danse avec 24,01% des votes mène campagne contre Marine Le Pen (21,3%) pour remporter le ticket à l'Élysée. Le 7 mai 2017, il est élu président de la République avec 66,1% des voix, contre 33,9% pour la candidate du Front National.

Ses dernières news

Toutes ses news
François Hollande : son dernier livre vendu à moins de 1 000 exemplaires
Léandro Carvalho
08 novembre 2019

François Hollande : son dernier livre vendu à ...

08 novembre 2019
article
Johnny Hallyday : son manager voulait que l'Élysée paie son cercueil
Aurélie Ngambi
07 novembre 2019

Johnny Hallyday : son manager voulait que ...

07 novembre 2019
article
Jean-Paul Belmondo et Robert Hossein décorés demain à l'Élysée
Marine de Guilhermier
07 novembre 2019

Jean-Paul Belmondo et Robert Hossein décorés ...

07 novembre 2019
article
Les femmes de la semaine du 19 au 25 octobre 2019
Hélène Demarly
25 octobre 2019

Les femmes de la semaine du 19 au 25 octobre 2019

25 octobre 2019
diaporama

Vos réactions doivent respecter nos CGU.