Enzo Scifo

  • En bref
  • news
  • vidéos
  • photos
  • Filmographie
  • Discographie
Enzo Scifo©Getty Images

C'est à l'âge de 7 ans qu'Enzo intègre le club local de la RAA Louviéroise avant de se faire rapidement remarquer pour son sens du jeu et sa maîtrise du ballon. Il est dès lors recruté par le Royal Sporting Club d'Anderlecht en 1982, club belge le plus titré et vainqueur de la Coupe UEFA cette même année. Ses premiers pas en Division 1 belge (Jupiler Pro League actuelle), le jeune footballeur les fera à l'âge de 17 ans, année où il participe aussi à la Coupe d'Europe avec son club.

Scifo s'impose rapidement en tant que titulaire tandis que son équipe et lui atteignent de nouveau la finale de la Coupe UEFA, perdue cependant face au club de Tottenham Hotspur. Quelques semaines plus tard, Enzo débute en équipe nationale belge face à la Hongrie et est élu meilleur joueur belge en fin de saison, à seulement 18 ans.

Avec le Royal Sporting Club d'Anderlecht, Enzo Scifo sera sacré 4 fois champion de Belgique (1985, 1986, 1987 et 2000), remportera la Coupe de la Ligue Pro en 2000 et la Supercoupe de Belgique en 1985. Côté sélection, il mènera l'équipe de Belgique en demi-finales de la Coupe du monde 1986 où elle sera éliminée par l'Argentine, futur championne du monde. Enzo, quant à lui, terminera meilleur jeune joueur de la compétition.

Fort de son succès, le jeune homme est alors convoité par de grands clubs européens et choisit de rejoindre l'Inter Milan en 1987. Il ne jouera aux côtés du club italien qu'un an, faute de succès. En 1988, il intègre les Girondins de Bordeaux, équipe avec laquelle il brillera avant d'enchaîner les blessures. C'est ainsi qu'il décide de rejoindre l'AJ Auxerre en 1989, sous la direction de Guy Roux qui le prend sous son aile. On retrouve le meneur de jeu au sommet de sa forme : il réalise alors deux saisons performantes avec Auxerre. Après avoir atteint les quarts de finale de la Coupe UEFA en 1990, Scifo et son équipe terminent la saison à la 3ème place du championnat, égalant le meilleur classement de l'histoire du club à cette époque. Egalement élu meilleur joueur étranger du championnat de France, le footballeur participera en parallèle à la Coupe du monde de 1990 avec les Belges, éliminés en 8èmes de finale.

Après ces deux belles saisons, Enzo retrouve le championnat italien et intègre le club du Torino FC avec lequel il jouera de 1991 à 1993. 3ème du championnat lors de sa première saison, le club atteindra la finale de la Coupe de l'UEFA, perdue face à l'Ajax Amsterdam. Finaliste de la Coupe UEFA en 1992, sa seconde saison sera marquée par une Coupe d'Italie (1993) bien que l'équipe termine à la 9ème place du championnat.

En 1993, le sportif rejoint l'AS Monaco, avec qui il atteindra les demi-finales de la Ligue des champions avant d'être éliminé par le Milan AC et de terminer à la 9ème place du championnat. Cet été-là, le joueur prend part à sa 3ème Coupe du monde jusqu'aux 8èmes de finale. La saison suivante, il ne jouera que 13 matchs en raison de plusieurs blessures mais reprendra du poil de la bête pour les 2 prochaines saisons qui voient les Monégasques remporter le titre de champion de France en 1997.

Enchaînant ... de nouveau les blessures, Enzo Scifo n'est pas au sommet de sa forme mais rejoint la Belgique et le club de ses débuts, le Royal Sporting Club d'Anderlecht, en 1997. L'année suivante, il participe à sa 4ème Coupe du monde à l'âge de 32 ans : l'équipe vieillissante sera cependant éliminée au premier tour. Ensuite, le footballeur ne sera plus appelé en équipe nationale. Sa carrière internationale se terminera là, sur un total de 84 sélections et 18 buts marqués en équipe de Belgique.

De retour en club, Anderlecht remporte le championnat de Belgique en 2000. Scifo, blessé à la clavicule à l'âge de 36 ans, rejoint alors le Sporting de Charleroi où il se blessera de nouveau : le champion est ainsi contraint de mettre un terme à sa carrière de joueur en 2001 mais se reconvertit alors dans l'enseignement de la discipline en tant qu'entraîneur.

Il débute ainsi cette nouvelle carrière au sein de Charleroi durant un peu plus d'un an. En décembre 2004, Scifo devient l'entraîneur et directeur sportif de l'équipe de Tubize qui évolue en Division 2 belge avant de démissionner de ses fonctions d'entraîneur, en janvier 2006, suite à de mauvais résultats : il se concentre ainsi sur ses tâches de directeur sportif. Fin 2007, Enzo retrouve le banc des entraîneurs à l'Excelsior de Mouscron. Malgré des débuts difficiles, le club finit par se redresser, ce qui permet à Scifo d'être confirmé dans ses fonctions : il termine 11ème du championnat à la fin de la saison 2008-2009. Toutefois, en accord avec les dirigeants, l'entraîneur décide de renoncer à ce renouvellement. En février 2012, on retrouve l'ancien footballeur au RAEC Mons. Un an plus tard, son contrat est prolongé pour 2 années supplémentaires (juin 2015). Cependant, l'entraîneur sera limogé le 23 septembre 2013, suite aux mauvais résultats de l'équipe.

En 2015, Scifo devient le coordinateur jeunes et sélectionneur des équipes des moins de 17 ans et moins de 18 ans de Belgique ainsi que de l'équipe espoirs.

Récompenses :

1984 : Soulier d'or belge (avec le RSC Anderlecht)
1984 : Ballon d'or : 12ème
1986 : Meilleur jeune joueur à la Coupe du monde de football
1990 : Ballon d'or : 6ème
1990 : Meilleur joueur étranger du championnat de France
1991 : Footballeur Pro de l'année (avec l'AJ Auxerre)
1991 : 10ème Meilleur Footballeur de l'année Fifa
1992 : Ballon d'or : 10ème
1993 : Ballon d'or : 17ème

Palmarès :

1984 : Finaliste de la Coupe UEFA (avec le RSC Anderlecht)
1985 : Champion de Belgique (avec le RSC Anderlecht)
1985 : Vainqueur de la Supercoupe de Belgique (avec le RSC Anderlecht)
1986 : Champion de Belgique (avec le RSC Anderlecht)
1986 : Finaliste de la Supercoupe de Belgique (avec le RSC Anderlecht)
1986 : 4ème à la Coupe du monde (en sélection, avec l'équipe nationale de Belgique)
1987 : Champion de Belgique (avec le RSC Anderlecht)
1990 : 1/8 de finaliste à la Coupe du monde (en sélection, avec l'équipe nationale de Belgique)
1992 : Finaliste de la Coupe UEFA (avec le Torino FC)
1993 : Vainqueur de la Coupe d'Italie (avec le Torino FC)
1994 : 1/8 de finaliste à la Coupe du monde (en sélection, avec l'équipe nationale de Belgique)
1997 : Champion de France (avec l'AS Monaco)
2000 : Champion de Belgique (avec le RSC Anderlecht)
2000 : Vainqueur de la Coupe de la Ligue Pro (avec le RSC Anderlecht)

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.