Epica

  • En bref
  • news
  • vidéos
  • photos
  • Filmographie
  • Discographie
Epica©Getty Images, Didier Messens


Influencés par Kamelot, groupe de power metal américain à qui ils doivent leur nom de scène − qui n'est autre qu'un titre d'un de leurs albums sortis en 2003 −, Epica se compose à l'origine du pianiste Coen Janssen, du bassiste Yves Huts, de la chanteuse Simone Simons et du guitariste Mark Jansen.

Pour leur premier album, "The Phantom Agony" (2003), produit par Sascha Paeth, producteur de Kamelot, Epica mise tout sur des riffs endiablés, des rugissements gothiques et la voix lyrique de la chanteuse mezzo-soprano. Affilié au métal symphonique, à l'instar des groupesNightwish, After Forever ou encore Rhapsody of Fire, le quatuor signe ensuite la bande originale du film néerlandais "Joyride", qui s'avère être une oeuvre uniquement instrumentale.

Ils accroissent leur notoriété en s'affichant dans de nombreux festivals européens et gagne même le public outre-Atlantique lors de leur tournée de 2006 pour l'album "Consign to Oblivion" (2005), qui a pour thème la civilisation maya.

Décrit par la chanteuse comme un "groupe de métal symphonique à voix féminine", Epica se revendique néanmoins du power métal, du métal progressif et du gothique. Le fondateur du groupe, Mark Jansen, dira ... qu'il se rapproche "du death metal, avec des influences classiques et d'opéra".

En 2007, le groupe sort son quatrième album, "The Divine Conspiracy", sous le label Nuclear Blast, maison de disques des groupes After Forever et Amorphis. Cet album aux chansons plus engagés sera suivi de "Design Your Universe" (2009) et du modéré "Requiem for the Indifferent" (2012) et ses textes évoquant la protection de la planète. Cette année-là, le bassiste Ives Huts est remplacé par Rob van der Loo, du groupe MaYan, et Epica entre dans la liste des 200 meilleurs groupes de 2002 élaborée par le magazine Billboard.

Les Néerlandais reviennent sur le devant de la scène en 2014 avec "The Quantum Enigma", sur lequel sont intervenus un ensemble de cordes et un choeur classique, amplifiant les effets symphoniques de leurs morceaux.

En 2016, le groupe évoque le futur proche et sa réalité virtuelle dans son dernier album, "The Holographic Principle".


Discographie :

2016 : The Holographic Principle
2014 : The Quantum Enigma
2012 : Requiem for the Indifferent
2009 : Design Your Universe
2007 : The Divine Conspiracy
2005 : Consign to Oblivion
2005 : The Score - An Epic Journey
2003 : The Phantom Agony

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.