Eric Clapton

Eric Clapton©Getty Images

Né à Ripley, à proximité de Guildford, dans le Surrey au Royaume-Uni, Eric Clapton est le fils illégitime d'une Anglaise et d'un soldat canadien. L'enfant est confié à ses grands-parents à sa naissance car sa mère, âgée de 16 ans est trop jeune pour s'en occuper et son père repars vivre au Canada.
Il n'apprendra qu'à l'âge de neuf ans que ceux qu'il croyait être ses parents ne l'étaient pas, et que sa prétendue grande soeur était en réalité sa mère. Le choc est terrible pour Eric. Le gamin se réfugie très vite dans la musique, en apprenant la guitare à l'adolescence. Ses héros sont les bluesmen américains Big Bill Broonzy, Muddy Waters, Elmore James, Howlin' Wolf et surtout Robert Johnson. La découverte de Chuck Berry est décisive et lui permet d'intégrer en mars 1963 son premier groupe : les Roosters. Avant de rejoindre The Yardbirds, où il imprime son style limpide qui lui vaut le surnom ironique "Slowhand". En mai 1965, le premier hit du groupe, For Your Love, que Clapton trouve "trop commercial" le convainc de quitter le groupe. Il est remplacé par Jimmy Page (futur Led Zeppelin).
Clapton est recruté par John Mayall et ses Bluesbreakers, qui lui demandent d'échanger sa Fender Telecaster contre une Gibson Les Paul Standard, pour un son plus authentique. En 1966, ils publient l'album Blues Breakers - John Mayall with Eric Clapton, qui devient un manifeste du British Blues Boom et assoit la réputation de Clapton, alors surnommé "God". Entretemps, ce dernier est déjà parti fonder un nouveau groupe avec Jack Bruce et Ginger Baker : Cream. Le trio de musiciens puristes étonne avec un premier album pop autant inspirée par le psychédélisme que par le blues. Les concerts du groupe sont l'occasion de très longues improvisations à un volume sonore délirant pour l'époque, où Clapton, qui doit assurer à la fois la rythmique et les solos, est forcé de se surpasser. Le groupe et son guitariste iconique seront battus sur leur propre terrain de jeu avec l'arrivée à Londres d'un Américain répondant au nom de Jimi Hendrix.
A la fin des années 1960, début 1970, la réputation d'Eric Clapton n'est plus à faire et celui-ci multiplie les collaborations prestigieuses, enregistrant avec les Beatles, John Lennon, George Harrison ou le groupe The Band. Après Cream, il fonde un autre supergroupe baptisé Blind Faith, en compagnie de Steve Winwood. Fin 1970, Clapton forme Derek and the Dominos avec ses musiciens américains Carl Radle, Jim Gordon et Booby Whitlock. Après un coup de foudre artistique avec le guitariste Duane Allman, le Britannique invite ce dernier à enregistrer avec son nouveau groupe. Cela donnera lieu à la chanson Layla, et au double album Layla and Other Assorted Love Songs. Déprimé par l'échec commercial du disque - pourtant considéré des années après comme son chef-d'oeuvre -, Clapton sombre dans l'héroïne et vit en reclus, loin des studios.
Il participe au Concert for the Bangladesh de son ami George Harrison au Madison Square Garden de New York. Jusqu'à 1974, Clapton se bat contre ses démons, suivant une cure de désintoxication, parvient à lutter contre son addiction à l'héroïne mais retombera régulièrement dans l'alcoolisme. Libéré de l'héroïne et ayant entamé une liaison avec Pattie Boyd-Harrison, le guitariste enregistre son premier album solo, 461 Ocean Boulevard (1974). Un disque inspiré par son voyage en Jamaïque l'année précédente, au cours duquel il avait rencontré le jeune et encore inconnu Bob Marley. Cet album lui permet de renouer avec le succès, grâce à la reprise d'I Shot the Sheriff, qui lance en même temps la carrière de Bob Marley à l'international.
Les années ... suivantes voient Clapton continuer à sortir des albums, qui se situent musicalement dans la lignée de 461... plutôt que de Derek and the Dominos : peu de solos et des chansons mieux écrites. Clapton veut dépasser sa réputation de "plus grand guitariste du monde" pour devenir un auteur de chansons reconnu. Le succès n'est malheureusement pas toujours au rendez-vous et Clapton continue de boire. Les disques que Clapton réalise dans les années 1980 se plient à la mode des synthétiseurs et des boîtes à rythme. August, sorti en 1986 et produit par Phil Collins, est l'un de ses plus grands succès.
La décennie 1990 débute par deux tragédies pour Eric Clapton : la mort, le 27 août 1990, du guitariste Stevie Ray Vaughan, alors en tournée avec Clapton ; et celle, le 20 mars 1991, de son fils Conor, âgé de quatre ans, qui survient après une chute du 53e étage, par la fenêtre de son appartement. Effondré, Clapton restera inactif jusqu'en septembre et racontera ses émotions dans l'émouvante ballade Tears in Heaven, qui sera un gros succès commercial. Son vrai retour, il l'effectue avec l'album Unplugged, où il reprend, dans le cadre des séries acoustiques MTV, des standards de blues et ses propres chansons.
Il prolonge le succès en septembre 1994 avec l'album From the Cradle, consacré à des standards du blues, qui ne tarde pas à devenir son deuxième n°1 consécutif. En 1996, sa chanson Change the World (extraite du film Phenomenom) est un autre hit. Quatre ans plus tard, Eric Clapton intègre le Rock & Roll Hall Fame. En 2002, Clapton organise et dirige le Concert for George au Royal Albert Hall de Londres en hommage à son ami de toujours George Harrison, mort d'un cancer du poumon un an plus tôt. Ce concert réunit notamment Paul McCartney, Ringo Starr, Jeff Lynne, Tom Petty et le virtuose du sitar indien Ravi Shankar.
En 2005, il reforme Cream avec Jack Bruce et Ginger Baker pour une série de concerts au Royal Albert Hall de Londres, ainsi qu'au Madison Square Garden de New York, laquelle donnera lieu à une publication sous CD/DVD à la fin de la même année. En 2013, Eric Clapton sort sur son propre label Old Sock, un album d'une grande sobriété qui compte notamment les présences de J.J. Cale, Steve Winwood, Paul McCartney ou Taj Mahal.
Discographie :
1970 : Eric Clapton
1974 : 461 Ocean Boulevard
1975 : E.C. Was Here
1975 : There's One in Every Crowd
1976 : No Reason to Cry
1977 : Slowhand
1978 : Backless
1981 : Another Ticket
1983 : Money and Cigarettes
1985 : Behind the Sun
1986 : August
1989 : Journeyman
1994 : From the Cradle
1998 : Pilgrim
2000 : Riding with the King
2001 : Reptile
2004 : Me and Mr. Johnson
2004 : Sessions for Robert J
2005 : Back Home
2006 : The Road to Escondido
2010 : Clapton
2013 : Old Sock
2014 : The Breeze: An Appreciation of JJ Cale
Récompenses :
Grammy Awards :
1973 : album de l'année pour The Concert of Bangladesh
1991 : meilleure prestation vocale rock masculine pour Bad Love
1993 : album de l'année pour Unplugged, chanson de l'année pour Tears in Heaven, enregistrement de l'année pour Tears in Heaven, meilleur chanteur pop, meilleure chanson rock pour Layla, meilleure prestation vocale rock masculine pour Unplugged
1995 : meilleur album de blues traditionnel pour From the Cradle
1997 : enregistrement de l'année et meilleur chanteur pop pour Change the World
1999 : meilleur chanteur pop pour My Father's Eyes
2001 : meilleur album de blues traditionnel pour Riding with the King
2008 : meilleur album de blues contemporain pour The Road to Escondido
Brit Awards :
1987 : contribution exceptionnelle à la musique
Billboard Music Awards :
1994 : Prix spécial de l'excellence artistique

Ses dernières news

Toutes ses news
La playlist de Noël anti-kitsch
Fabien Gallet
12 décembre 2018

La playlist de Noël anti-kitsch

12 décembre 2018
diaporama
Eric Clapton : "Je deviens sourd et mes mains fonctionnent à peine"
Fabien Gallet
11 janvier 2018

Eric Clapton : "Je deviens sourd et mes ...

11 janvier 2018
article
Manu Katché, Yarol Poupaud, Tony Allen... Ces grands musiciens de l'ombre
Fabien Gallet
23 août 2017

Manu Katché, Yarol Poupaud, Tony Allen... Ces ...

23 août 2017
diaporama
Ces concerts de charité qui ont marqué les esprits
Jessica Rat
02 août 2017

Ces concerts de charité qui ont marqué les esprits

02 août 2017
diaporama

Ses dernières vidéos

Toutes ses vidéos
Eric Clapton: Life in 12 Bars - Bande annonce 1 - VO - (2017)
02:05

Eric Clapton: Life in 12 Bars - Bande annonce 1 - VO - ...

Eric Clapton est pour des millions de gens une ...
28 novembre 2018

Ses derniers films

Tous ses films

Heat

suspense
sortie le 21 février 1996

Heat

Echo In the Canyon

documentaire
prochainement

Echo In the Canyon

Vos réactions doivent respecter nos CGU.