Flo Morrissey

Flo Morrissey©Abaca, Zabulon Laurent

Flo Morrissey partage bien son nom, mais n'a aucun lien avec le célèbre chanteur des Smiths. Si ce n'est, peut-être, qu'il s'agissait de son premier "vrai" concert, et qu'elle reprendra plus tard son Irish Blood English Heart. Deuxième d'une grande famille de neuf enfants, la jeune femme aux airs de Pocohantas grandit au son de la musique qu'écoutent son père et son grand frère. Des classiques comme Bob Dylan, Nick Drake et Jeff Buckley, mais aussi du freak folk comme Devendra Banhart, dont elle devient fan à 10 ans.

Grandement influencée par toutes ces sonorités, Flo Morrissey prend sa guitare et se met à écrire ses propres chansons à 14 ans. Elle ne tarde pas à les partager sur son Myspace, puis à confectionner elle-même des vidéos à l'aide de sa caméra Super 8, qu'elle publie sur Vimeo et YouTube. À 17 ans, la jeune femme quitte les bancs de l'école pour se consacrer pleinement à sa passion. Un pari risqué, admettra-t-elle elle-même, qui en vaudra toutefois la chandelle puisqu'un certain Daniel Glass tombe sous le charme de ses petits clips faits maison, et lui offre un contrat auprès de son label Glassnote.

Flo Morrissey s'envole alors pour Los Angeles, afin d'intégrer l'univers des studios d'enregistrement auprès de Noah Georgeson - lui qui a produit plusieurs albums de son idole Devendra Banhart. Un premier single, Pages of Gold, sort en 2014. Déjà, la chanteuse anglaise aux taches de rousseurs, dont on devine aisément les origines irlandaises, séduit. Lors d'un passage à Paris, au Festival des Inrocks, ... Flo Morrissey n'a pas de mal à se mettre le public - comme les critiques du magazine - dans la poche : après une interprétation envoûtante de son titre, elle entonne avec ses quelques notions de français L'amour est bleu d'André Popp. Les Inrocks n'hésitent alors pas à évoquer une "héritière légitime de Joni Mitchell, ou une descendante de Vashti Bunyan (...) aussi une filiation évidente avec Lana Del Rey".

L'année suivante, son premier opus, "Tomorrow Will Be Beautiful", sort dans les bacs. Avec certaines chansons, comme Show Me, datant de ses 15 ans, Flo Morrissey dévoile un ouvrage musical très personnel, à parcourir presque comme les pages d'un journal intime - celui d'une adolescente, de toute évidence, mais une qui fait déjà preuve d'une grande maturité.

Après une tournée des festivals, notamment à travers l'Europe et l'Amérique du Nord, pour soutenir son album, Flo Morrissey embarque en 2016 dans une nouvelle aventure auprès du chanteur américain Matthew E. White. Les deux enregistrent quelques reprises, à commencer par Look At What The Light Did Now de Little Wings, suivi du fameux tube disco Grease de Frankie Valli, écrit par Barry Gibbs des Bee Gees pour le mythique film musical du même nom. L'album commun des deux chanteurs, "Gentlewoman, Ruby Man", prévu pour janvier 2017 dans les bacs, dévoilera huit autres versions originales de titres signés Leonard Cohen, The Velvet Underground, George Harrison ou encore Charlotte Gainsbourg...

Discographie :

2017 : Gentlewoman, Ruby Man (Album de reprises, avec Matthew E. White)
2015 : Tomorrow Will Be Beautiful

Ses dernières news

Toutes ses news
Flo Morrissey et Matthew E. White redéfinissent l'art de la reprise
Sébastien Jenvrin
06 février 2017

Flo Morrissey et Matthew E. White ...

06 février 2017
article

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU