Florence Foresti

  • info
  • photos
Chargement en cours
Florence Foresti a longtemps été angoissée par la mort
Florence Foresti a longtemps été angoissée par la mort
De son propre aveu, Florence Foresti (ici, lors de la soirée des Révélations César 2016 à Paris) est une grande angoissée. Un trait de caractère avec lequel elle doit composer depuis longtemps, bien avant même de devenir humoriste. Elle avouait ainsi dans les pages du magazine Psychologies avoir suivi une analyse pendant plus d'une douzaine d'années. "Au départ, mon objectif était de surmonter mes attaques de panique, je ne faisais pas encore de scène", expliquait-elle. "Je travaillais dans un bureau comme infographiste et j'ai commencé à faire des attaques de panique qui m'empêchaient littéralement de vivre. J'avais 20 ans. Quand je dis que la scène m'a sauvée, c'est un peu romantique mais pas faux", précisait-elle avant de conclure : "J'ai compris que le fait de jouer un personnage était le seul moyen d'évacuer l'angoisse de mort, l'anxiété." Aujourd'hui, ses angoisses n'ont pas totalement disparu, mais sont bien plus liées au trac. Dernier exemple en date, son expérience comme maîtresse de cérémonie des César en février dernier. "J'en rêve la nuit des César... je cauchemarde et tout", confiait-elle avant l'événement à Mouloud Achour pour le webmagazine Clique.
7/9

Autres diaporamas

Vos réactions doivent respecter nos CGU.