Flume

Flume©Getty Images, David Wolff

Depuis qu'il a goûté à la musique électronique, à l'âge de 11 ans en gagnant un logiciel de musique assistée par ordinateur (MAO) dans un paquet de céréales, Harley Streten ne peut plus s'en passer. Formé au saxophone pendant neuf ans, ce fan des Daft Punk et de Flying Lotus découvre l'essence de la musique électronique et compose ses premiers mix vers l'âge de 13 ans.

Découvert en 2011 par la maison de disques australienne Future Classic, il façonne son premier disque, sobrement intitulé Flume, sur son ordinateur portable tout en sillonnant l'Europe.

Le succès est immédiat : l'album, qui a bénéficié de la collaboration des chanteurs Chet Faker, Jezzabell Doran ou encore George Maple, se place en tête des ventes iTunes en Australie et devance même les One Direction dans le Aria Albums Chart. Double disque de platine au pays des kangourous, il contient le catchy Holdin On, tube qui provoqua à la fois un engouement public et critique. En France, le prince ... de l'électro se fait remarquer avec son remix de You and Me, signé à l'origine par le duo anglais Disclosure.

Très attendu par les fans d'électro, son deuxième album, Skin, sort en mai 2016 et impose encore son lot de tubes planants et stimulants (Never Be Like You, Smoke & Retribution), portés par les voix de Little Dragon, AlunaGeorge, Tove Lo ou encore Beck. Mélangeant avec grâce et précision l'électro et le hip-hop, l'opus fait la part belle aux voix de femmes et aux duos pêchus. C'est unanime pour la presse et le public : le virtuose de 24 ans a réussi à passer le cap du deuxième album.

Discographie :

2016 : Skin
2012 : Flume

Récompenses :

2013 : AIR Awards du meilleur artiste indépendant, du meilleur album indépendant et du meilleur dance indépendant pour Flume et du meilleur single dance indépendant pour Holdin On
2013 : ARIA Music Awars du meilleur artiste masculin et de la meilleure oeuvre musicale de l'année pour Flume

Vos réactions doivent respecter nos CGU.