Francileudo Santos

  • En bref
  • news
  • vidéos
  • photos
  • Filmographie
  • Discographie
Francileudo Santos©Abaca

Ses débuts professionnels, Francileudo les fera au Standard de Liège en 1996 à l'âge de 17 ans. Après deux saisons en Belgique, le jeune footballeur poursuivra sa carrière à l'Etoile du Sahel en Tunisie en 1998, club avec lequel il remportera la Coupe de la CAF en 1999 ainsi que deux fois le titre de vice-champion de Tunisie (1999 et 2000).

C'est en 2000 que le sportif arrive en France et rejoint le FC Sochaux qui vient tout juste de retrouver la Ligue 2. Grâce à ce club, le jeune homme relance sa carrière et réalise des prouesses mettant à mal les défenses de la Ligue 2 (21 buts en 29 matchs). C'est notamment grâce à lui que Sochaux rejoindra la Ligue 1. Après avoir été sacré champion de France de division 2 avec son club en 2001, sa plus belle saison sera la saison 2003-2004 durant laquelle il marquera 14 buts en championnat et terminera finaliste de la Coupe de la Ligue en 2003 avant de la remporter l'année suivante. En 2004, il soulève aussi la Coupe d'Afrique des nations puisqu'il fait également partie de la sélection nationale tunisienne. Son équipe, composée notamment de joueurs tels que Sylvain Monsoreau, Souleymane Diawara, Benoît Pedretti, Jérémy Mathieu, Mickaël Pagis ou encore Pierre-Alain Frau, réalise ainsi une saison historique en terminant 5ème du championnat.

Pourtant, après 177 matchs et 66 buts à Sochaux, Santos décide de changer de club à la fin de la saison 2004-2005 et rejoint alors le Toulouse FC pour 3,25 millions d'euros. Pour sa première saison (2006-2007) il n'est apparu qu'à 4 reprises. Francileudo intègre alors le club suisse du FC Zurich en janvier 2007. De retour en juillet à Toulouse, il marquera 3 buts lors d'un match amical contre la sélection régionale. Bien que son entraîneur, Elie Baup, ait annoncé ne plus vouloir du joueur pour la saison 2007-2008, le club ne trouve pas d'autre équipe pour Santos.

C'est finalement à Sochaux que signe le footballeur brésilien en ... 2008. Il marquera notamment sur un coup franc contre Dijon lors de son premier match. Lors du mercato d'hiver 2010, Santos signe au FC Istres avant de finalement retrouver son ancien club de l'Etoile du Sahel. Evoluant au poste d'attaquant pour l'équipe tunisienne, il remporte le titre de vice-champion de Tunisie tout en étant finaliste de la Coupe de Tunisie en 2011. Cependant, le jeune homme se retrouve sans club en septembre 2013 : désireux de retourner près de Sochaux, le sportif signe alors en championnat de France amateur à l'ASM Belfort puis au FC Porrentruy en Suisse en 2015.

Côté sélection, le joueur se voit proposer de faire partie de l'équipe nationale tunisienne dès l'année 2000 mais refuse dans un premier temps. C'est finalement en décembre 2003 qu'il accepte d'intégrer la sélection. Après avoir remporté la CAN en 2004, où il a notamment marqué le premier but tunisien lors de la finale contre le Maroc et été élu meilleur buteur de la compétition auprès d'autres joueurs, Francileudo Santos devient l'un des principaux protagonistes de la qualification de son équipe pour la Coupe du Monde 2006 en Allemagne. Malheureusement, le sportif se blesse juste avant la compétition. En équipe nationale tunisienne, il compte 21 réalisations à son palmarès.

Récompenses :

2001 : Meilleur buteur du Championnat de France de division 2 avec 21 buts
2004 : Meilleur buteur de la CAN

Palmarès :

1999 : Vainqueur de la Coupe de la CAF (avec l'Etoile du Sahel)
1999 : Vice-champion de Tunisie (avec l'Etoile sportive du Sahel)
2000 : Vice-champion de Tunisie (avec l'Etoile sportive du Sahel)
2001 : Champion de France de division 2 (avec le FC Sochaux)
2003 : Finaliste de la Coupe de la Ligue (avec le FC Sochaux)
2004 : Vainqueur de la Coupe d'Afrique des nations (en sélection, avec l'équipe nationale de Tunisie)
2004 : Vainqueur de la Coupe de la Ligue (avec le FC Sochaux)
2011 : Vice-champion de Tunisie (avec l'Etoile sportive du Sahel)
2011 : Finaliste de la Coupe de Tunisie (avec l'Etoile sportive du Sahel)

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU