François Rebsamen

François Rebsamen©Abaca

François Rebsamen entame des études de droit dont il obtiendra une maîtrise en droit public, suivi d'un DESS de sciences économiques et d'un diplôme de sciences politiques. Il s'engage dès la fin du lycée dans la Ligue communiste révolutionnaire, qu'il rejoint en 1974 après sa rencontre avec Pierre Joxe.
En 1984, il devient chef de cabinet de Pierre Joxe puis directeur-adjoint de Laurent Fabius en 1992, avant d'aller au cabinet de Jean-Jack Queyranne, ministre des relations avec le Parlement en tant que conseiller technique.
Rebsamen devient le numéro 2 du Parti Socialiste dès 1997 et intervient en tant que secrétaire national. Un an plus tard, il devient le conseiller général du canton de Dijon-5.
En 2001, il se présente aux élections municipales et devient le premier maire de gauche depuis 1935 sans toutefois remporter le siège de député l'année suivante (1ère circonscription de la Côte-d'Or).
En mars 2004, l'homme de gauche devient le directeur de campagne de François Hollande, qui concourt aux élections régionales et cantonales. Alors que lui même se fait réélire conseiller général, il se voit contraint à un an d'inéligibilité en octobre 2004 lorsque le tribunal administratif de Dijon annule son compte de campagne sous le motif que son équipe a transformé le bulletin de campagne en tribune politique et fait passer le compte de ces pages sur le compte de campagne, causant un excédent aux dépenses autorisées. Le Conseil d'Etat annulera ... finalement la décision et valide l'élection de Rebsamen. En décembre 2014, il gère la campagne de référendum interne du PS sur le traité européen ainsi que celle pour le "oui" au référendum national en 2005.
Avec Jean-Louis Bianco ils sont en charge de la campagne présidentielle de Ségolène Royal en 2007 puis Rebsamen devient président de la comission de révision des statuts du PS pour le congrès de 2008 et annonce soutenir un renouveau des dirigeants du parti.
En septembre 2008, il abandonne son siège au conseil général lorsqu'il devient le premier sénateur de la Côte-d'Or socialiste depuis 1948. Rebsamen est alors l'un des membres de la commission des finances, du contrôle budgétaire et des comptes économiques de la Nation de la chambre haute du Parlement. Le politicien prendra la direction du groupe PS au Sénat en septembre 2011.
En 2012, il annonce s'opposer à la loi de non-cumul des mandats que soutient le gouvernement, en arguant que le rôle de sénateur possède un statut différent. Il obtient son troisième mandat à la mairie de Dijon en 2014 mais se voit contraint de renoncer à son siège lorsqu'il est nommé au poste de ministre du Travail, de l'Emploi et du Dialogue Social, le 2 avril 2014, par Manuel Valls.
François Rebsamen fait partie de la Franc-Maçonnerie qu'il a rejoint dans les années 80 à la loge Solidarité et progrès du Grand Orient de France à Dijon.

Ses dernières vidéos

Toutes ses vidéos
En terre étrangère - bande annonce - (2009)
02:13

En terre étrangère - bande annonce - (2009)

Visions croisées des clandestins qui ont tout ...
17 octobre 2017

Ses derniers films

Tous ses films

En terre étrangère

documentaire
sortie le 19 août 2009
En terre étrangère

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.