Georges Brassens

Georges Brassens©Getty Images

Enfant, il est si turbulent que sa mère lui refuse des cours de musique, c'est pourquoi il ne connaîtra jamais le solfège. Il découvre la poésie en 1936 grâce à son professeur de français Alphonse Bonnafé qui l'encourage à être plus rigoureux pour ses poèmes, à améliorer ses rimes et ses vers. Brassens trouve un modèle en plus en la personne de Charles Trenet.
Alors qu'il se trouve mêlé à une affaire de menus larcins à 16 ans, il décide de quitter le collège et d'aller à Paris, chez sa tante où il apprendra à jouer au piano. Alors que le pays est sous occupation allemande, il ne travaille plus à l'usine et passe ses journée à la bibliothèque à lire. Il sort alors ses premiers recueils Les Couleurs vagues, Des coups d'épée dans l'eau et À la venvole, financés par ses proches dont Jeanne Planche, une amie de sa tante.
Il se fait mobiliser en 1943 mais profite d'une permission pour déserter et se réfugier chez les Planche, et se lance un temps dans la publication de journaux anarchiques avant d'écrire son premier roman La Lune écoute aux portes.
En 1951, il rencontre Jacques Grello qui lui offre sa première guitare pour qu'il puisse s'accompagner lors de ses auditions. Alors qu'il est mal à l'aise sur scène, il préfère écrire pour les autres. Deux amis journalistes le présente alors à la chanteuse de cabaret Patachou qui se révèle conquise par sa prose et l'invite à se produire sur sa scène à Montmartre. C'est là qu'il se fera remarquer par Jacques Canetti qui lui fait signer un contrat chez Philips.
Il est sur le point d'enregistrer Le Gorille et Mauvais sujet repenti mais, devant les paroles polémiques, Philips le fait passer à Polydor, une branche nouvellement acquise. Brassens fait alors sa première télé sur RTF le 6 avril 1952 et part en tournée en France, en Suisse et en Belgique avec Patachou, à qui il a offert ses talents de parolier pour son album Patachou...chante Brassens (1952). ... Sa réputation grandit au fur et à mesure et il remplit les salles. Il donnera deux séries de concerts à l'Olympia en 1954 et finit l'année avec la publication de La mauvaise Réputation, recueil de textes en prose et en vers ainsi qu'une pièce de théâtre.
Ses chansons plaisent à un public populaire mais c'est surtout son esprit libre qui lui permet de se faire remarquer dans un pays qui se remet de la guerre. Ses paroles qui dénoncent la guerre et le conformisme amusent autant qu'elles choquent. Parmi ses chansons les plus connues, on retrouve Les Copains d'abord, Chanson pour l'Auvergnat, Les Amoureux des bancs publics, La Mauvaise Réputation, Je me suis fait tout petit, Les Trompettes de la renommée, Supplique pour être enterré à la plage de Sète...
Alors qu'on lui a diagnostiqué un cancer de l'intestin généralisé et malgré des opérations, Georges Brassens s'éteint à l'âge de 60 ans le jeudi 29 octobre 1981, vingt jours après l'abolition de la peine de mort pour lequel il avait milité ardemment.
Discographie :
Albums studios :
1952: La Mauvaise Réputation
1953: Le Vent
1954: Les Sabots d'Hélène
1956: Je me suis fait tout petit
1957: Oncle Archibald
1958: Le Pornographe
1960: Les Funérailles d'antan
1961: Le Temps ne fait rien à l'affaire
1962: Les Trompettes de la renommée
1964: Les Copains d'abord
1966: Supplique pour être enterré à la plage de Sète
1969: Misogynie à part
1972: Fernande
1976: Trompe la mort
1979: Brassens-Moustache jouent Brassens en jazz
1982: Georges Brassens chante les chansons de sa jeunesse
Récompenses :
1954 : Grand Prix du disque de l'Académie Charles-Cros pour la chanson Le Parapluie
1958 : Bravo du Music-Hall, décerné par l'hebdomadaire, Music-Hall au chanteur le plus populaire de l'année1963 : Prix Vincent Scotto, décerné par la SACEM, pour Les Trompettes de la renommée, désignée meilleure chanson de l'année
1963 : Grand Prix international du disque de l'Académie Charles-Cros pour le coffret Dix ans de Brassens
1967 : Grand Prix de poésie décerné pour l'ensemble de son oeuvre, par l'Académie française
1975 : Grand Prix de la ville de Paris
1979 : Prix de l'Académie du disque français

Ses dernières news

Toutes ses news
Nelson Monfort reprend Brassens version jazz : "J'espère chanter juste"
Fabien Gallet
22 novembre 2017

Nelson Monfort reprend Brassens version jazz : ...

22 novembre 2017
article
5 chansons odes à la moustache
Fabien Gallet
01 novembre 2017

5 chansons odes à la moustache

01 novembre 2017
article
Quel chanteur se cache derrière ce jeune scout ?
Sébastien Jenvrin
21 mars 2017

Quel chanteur se cache derrière ce jeune scout ?

21 mars 2017
article
"Toujours debout" : que vaut le nouvel album de Renaud ?
Sébastien Jenvrin
14 décembre 2016

"Toujours debout" : que vaut le ...

14 décembre 2016
article

Ses dernières vidéos

Toutes ses vidéos
Le Regard de Georges Brassens - bande annonce - (2013)
01:44

Le Regard de Georges Brassens - bande annonce - (2013)

Disparu il y a plus de trente ans, Georges ...
03 septembre 2017
Confession d'un dragueur - bande annonce - (2001)
01:27

Confession d'un dragueur - bande annonce - (2001)

Pendant les vacances d'été, Paul, étudiant ...
23 août 2017

Ses derniers films

Tous ses films

Le Regard de Georges Brassens

documentaire
sortie le 30 octobre 2013
Le Regard de Georges Brassens

Emilie Jolie

animation
sortie le 19 octobre 2011
Emilie Jolie

Brassens et la Jeanne

documentaire
sortie le 1 janvier 2011
Brassens et la Jeanne

Porte des Lilas

comédie dramatique
sortie le 10 octobre 2001
Porte des Lilas

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.