Gianluca Pagliuca

  • En bref
  • news
  • vidéos
  • photos
  • Filmographie
  • Discographie
Gianluca Pagliuca©Getty Images

C'est en 1986 que le jeune footballeur commence sa carrière professionnelle aux côtés de la Sampdoria en tant que gardien, avant d'intègrer la Serie A lors de la saison 1987-1988. Bien qu'il ne joue que 2 matchs durant cette saison, il fait partie des joueurs sélectionnés pour les Jeux olympiques de Séoul avant de devenir titulaire à l'automne 1988, à l'âge de 21 ans. Côtoyant de nombreux jeunes talents (Gianluca Vialli, Roberto Mancini, Attilio Lombardo, Pietro Vierchowod ou encore Toninho Cerezo), Gianluca remporte plusieurs titres auprès de ses coéquipiers : 3 Coupes d'Italie (1988, 1989 et 1994), une Coupe des vainqueurs de coupe (1990), un Championnat d'Italie (1991) ainsi qu'une Supercoupe d'Italie (1991).

Appelé en équipe nationale d'Italie pour la Coupe du monde en 1990, la carrière du jeune sportif prend alors une dimension internationale. Le sélectionneur italien Azeglio Vicini choisit le joueur, qui n'a pourtant que 2 saisons en Serie A derrière lui, pour être le 3ème gardien de l'équipe : bien qu'il ne joue aucun match, il verra ses coéquipiers atteindre la 3ème place de la compétition.

La saison 1990-1991 sera une saison très importante dans la carrière du jeune homme mais aussi dans l'histoire de la Samp'. En effet, le club devient pour la première fois champion d'Italie. Après un parcours en championnat remarquable, marqué par 20 victoires, 11 matchs nuls et seulement 3 défaites, le club est au plus haut de sa forme tandis que Pagliuca devient un pilier pour son équipe, notamment lors du décisif Inter-Sampdoria de la 31ème journée aux allures de finale pour le titre de champion, face à l'Inter Milan. Après un match tendu, l'Inter obtient un pénalty. Le gardien s'interpose face à un ballon de Lothar Matthäus (ballon d'or 1990) et la Samp' remporte le match. La suite du parcours sera toute tracée : le club est sacré champion lors de la 33ème journée de championnat, face à Lecce. C'est également lors de cette saison que le gardien joue pour la première en sélection avec l'équipe d'Italie, à l'occasion d'un match amical contre l'URSS, en juin 1991.

L'année suivante, son club atteint la finale de la Ligue des champions tandis que Pagliuca devient titulaire en équipe nationale. C'est en cette qualité qu'il prend part à la Coupe du monde 1994. Le gardien sera cependant expulsé dès le 2ème match puis suspendu. Il fait son retour sur le terrain en quarts de finale pour une victoire face à l'Espagne. Après une demi-finale remportée, l'équipe se retrouve en finale : pas de but et l'Italie finit par s'incliner aux tirs au but. Mais 1994 est aussi l'année de ses derniers matchs avec la Sampdoria avec qui il remporte sa dernière Coupe d'Italie.

À la fin de la saison, Gianluca Pagliuca intègre l'Inter Milan pour 5 ans. Avec cette nouvelle équipe, il ajoutera à son palmarès une finale de Coupe de l'UEFA en 1997 avant de remporter la Coupe l'année suivante. Son passage à Milan sera cependant mouvementé : après avoir perdu sa place de titulaire en 1995 au profit d'Angelo Peruzzi, le footballeur ne participe pas à l'Euro ... 1996. Retenu tout de même pour les JO d'Atlanta cette même année, il fait son retour sur le terrain en juin 1997 et participe aux 2 des 3 matchs de l'Italie au tournoi de France. De nouveau titulaire pour la Coupe du monde 1998, après que Peruzzi se soit blessé, il prendra part aux 5 matchs de la sélection italienne, éliminée en quarts de finale par la France. Lors du dernier match, Gianluca arrêtera tout de même un tir de Bixente Lizarazu : ce sera là son dernier arrêt sous le maillot italien puisqu'il prend sa retraite internationale à l'issue de ce Mondial.

En 1999, le nouvel entraîneur de l'Inter, Marcello Lippi, recrute son protégé, Angelo Peruzzi. Pagliuca quitte alors l'équipe et rejoint le club de sa ville natale, le Bologne FC, qui vient d'atteindre la demi-finale de la Coupe de l'UEFA. Gianluca devient l'une des stars de l'équipe, avec Giuseppe Signori, tandis que le club se maintient en Serie A malgré un petit budget. Il joue également aux côtés des joueurs internationaux Kennet Andersson, Igor Kolyvanov ou encore Julio Cruz. Toutefois, le club est relégué en Serie B en 2005. Le gardien reste à son poste une saison de plus et tente d'aider son équipe à remonter, en vain : il quitte le club en 2006 et est remplacé par celui qu'il avait lui-même remplacé, Francesco Antonioli.

Le footballeur de presque 40 ans s'accroche et continue sa carrière à l'Ascoli Calcio 1898, club tout juste promu en Serie A, avec lequel il signe pour une saison. Cette année à Ascoli sera marquée par le match du 17 septembre 2006 face à Messine. Ce jour-là, Pagliuca devient le gardien de but qui a disputé le plus de rencontres en Serie A et dépasse le célèbre Dino Zoff. Après 23 matchs lors de cette dernière saison, le sportif prend sa retraite. Au total, le champion italien aura disputé par moins de 592 matchs de Serie A et aura été le 2ème joueur le plus utilisé de l'histoire du championnat italien.

Palmarès :

1988 : Vainqueur de la Coupe d'Italie (avec la Sampdoria)
1988 : Finaliste de la Supercoupe d'Italie (avec la Sampdoria)
1989 : Vainqueur de la Coupe d'Italie (avec la Sampdoria)
1989 : Finaliste de la Coupe des vainqueurs de coupe (avec la Sampdoria)
1989 : Finaliste de la Supercoupe d'Italie (avec la Sampdoria)
1990 : Vainqueur de la Coupe des vainqueurs de coupe (avec la Sampdoria)
1990 : Troisième de la Coupe du monde (0 match joué) (en sélection, avec l'équipe nationale d'Italie)
1991 : Champion d'Italie (avec la Sampdoria)
1991 : Vainqueur de la Supercoupe d'Italie (avec la Sampdoria)
1991 : Finaliste de la Coupe d'Italie (avec la Sampdoria)
1992 : Finaliste de la Ligue des Champions (avec la Sampdoria)
1994 : Finaliste de la Coupe du monde (5 matchs joués) (en sélection, avec l'équipe nationale d'Italie)
1994 : Vainqueur de la Coupe d'Italie (avec la Sampdoria)
1997 : Finaliste de la Coupe de l'UEFA (avec l'Inter Milan)
1998 : Vainqueur de la Coupe de l'UEFA (avec l'Inter Milan)
1998 : Quart de finaliste de la Coupe du monde (5 matchs joués) (en sélection, avec l'équipe nationale d'Italie)

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.