Grand Corps Malade

  • info
  • photos
Chargement en cours
Grand Corps Malade raconte en prose l'univers des handicapés
Grand Corps Malade raconte en prose l'univers des handicapés
En 1997, Fabien Marsaud plonge la tête la première dans une piscine trop peu remplie. L'une de ses vertèbres se loge dans la moelle épinière. Le jeune homme devient alors "tétraplégique incomplet" et ne se déplace plus sans sa canne. Sa douleur, le slameur, qui prend le nom de Grand Corps Malade, la couche sur le papier. "Je voulais montrer le quotidien des handicapés, des moments les plus crus comme le passage aux toilettes, les plus dures comme les idées suicidaires... Je voulais aussi rendre hommage à ces icônes de courage et à ceux qui les soignent", explique l'artiste à Paris Match au moment de la parution de son ouvrage"Patients" en 2012, ensuite adapté en film. Fabien Marsaud assiste au photocall du film "Patients" lors du 25e Festival du film de Sarlat, le 10 novembre 2016.
2/2

Autres diaporamas

Vos réactions doivent respecter nos CGU.