Henri Emmanuelli

  • En bref
  • news
  • vidéos
  • photos
  • Filmographie
  • Discographie
Henri Emmanuelli©Abaca - Bernard Patrick

Diplômé de Sciences-Po, Henri Emmanuelli lance sa carrière auprès de la Compagnie financière de Banque d'Edmond de Rothschild. Inscrit au Parti socialiste depuis 1971, et fidèle à François Mitterrand, il se convertit toutefois définitivement en politique en 1978, lorsqu'il devient député de la troisième circonscription des Landes.

Alors qu'il accédera, quatre ans plus tard, à la présidence du conseil général du département, Henri Emmanuelli entre en 1981 au gouvernement socialiste : il est d'abord nommé Secrétaire d'État à l'Outre-Mer, puis au Budget entre 1983 et 1986. Deux ans plus tard, l'homme politique retrouve son siège de représentant des Landes et prend en charge la Trésorerie de son parti.

En 1992, il obtient la présidence de l'Assemblée nationale mais démissionne dès l'année suivante, se voyant mettre en examen dans une affaire de financement occulte du PS. Cela ne l'empêchera pas de prendre brièvement la tête du parti (1994-1995), avant ... d'être finalement condamné en 1997 pour complicité de trafic d'influence.

Ayant alors dû quitter ses fonctions de député, comme de président du conseil régional des Landes, Henri Emmanuelli les récupère finalement au début de l'an 2000 et les conservera cette fois jusqu'à sa mort. Celui qui restera par ailleurs toujours ancré à la gauche du PS milite notamment pour le "non" au traité constitutionnel européen de 2005. C'est d'ailleurs dans la foulée du référendum qu'il crée le courant Alternative socialiste et s'associe à la "jeune génération", portée notamment par Benoît Hamon.

Le dinosaure du PS servira de véritable mentor pour ce dernier qui, candidat à la présidentielle de 2017, déclarera lors d'un meeting : "C'est une personne qui a beaucoup compté dans mon histoire politique." Henri Emmanuelli s'éteint à peine quelques mois plus tard à Bayonne, le 21 mars 2017, succombant, à 71 ans, à une longue maladie.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU