Hervé Vilard

Hervé Vilard©BestImage - COADIC GUIREC

Hervé Villard grandit sans connaître son père, et est retiré à la garde de sa mère alors qu'il n'a que 6 ans, pour être placé en orphelinat. Après avoir enchaîné les familles d'accueil, les foyers et les fugues, il est confié à une famille dans le Berry. Il y fait la rencontre d'un homme d'église qui l'éveille à la musique et à la littérature. À seize ans, il fugue à Paris pour essayer de faire carrière dans la chanson. C'est lors d'un vernissage qu'il fait la rencontre de Daniel Cordier, secrétaire de Jean Moulin, qui le prend sous son aile et devient, en 1962, son tuteur légal.

Au début des années 1960 est repéré par le directeur des disques Philips lors d'une audition et signe avec le label Mercury Records. Son premier 45 tours, sorti en décembre 1964, n'est pas un succès. Mais c'est avec la chanson Capri c'est fini, diffusée sur toutes les radios en juin 1965, que sa carrière décolle. Le 45 tours se vend à plus de trois millions d'exemplaires dans le monde et est enregistré en plusieurs langues. Il sort ensuite plusieurs albums, mais aucun ne rencontrera le même succès que Capri c'est fini. À peine âgé de 19 ans, Hervé Vilard assure la première partie de la tournée de Claude François, avant d'entamer à son tour une tournée mondiale. En 1967, il fait son coming out dans l'émission ... Radioscopie de Jacques Chancel et devient le premier chanteur français à révéler son homosexualité.

Pendant 2 ans, il entame une tournée en Amérique Latine où il rencontre beaucoup de succès. Dans les années 1970, il part pour de longues tournées internationales et se fait oublier en France. Il signe ensuite avec le label Tréma (label de Michel Sardou de 1970 à 1990) et ne sort que des compilations de ses anciens albums. Il ne renoue avec le succès en France qu'en 1979 avec la sortie de son album "Nous" qui s'écoule à plus d'un million d'exemplaires et devient disque d'or.

En 1992, Jean-Paul Belmondo lui remet l'ordre national du Mérite. Mais les années 2000 marquent un tournant dans sa carrière. Il élargit son univers musical avec la parution de "Cri du coeur" dans lequel sont mis en musique des textes de Marguerite Duras, Louis Aragon ou Pablo Neruda. Cet album lui permet d'entrer dans un milieu plus élitiste et d'être invité à de nombreuses émissions télévisés. En 2006, il publie le premier tome de son autobiographie intitulé "l'Âme seule". Le second tome intitulé "Le Bal des papillons", paraît en 2007. Il fait ensuite partie de la tournée nostalgique Âge tendre et têtes de bois de 2010 à 2014.

En mai 2018, Hervé Vilard a chanté pour la dernière fois ses succès passés lors d'une dernière tournée nationale à l'Olympia.

Ses dernières news

Toutes ses news
Victime d'une mauvaise chute, Jean-Paul Belmondo doit "se reposer"
Émilie Nougué
17 septembre 2019

Victime d'une mauvaise chute, Jean-Paul ...

17 septembre 2019
article

Vos réactions doivent respecter nos CGU.