Hiroko Matsumoto

  • En bref
  • news
  • vidéos
  • photos
  • Filmographie
  • Discographie
Hiroko Matsumoto©Getty Images

En 1957, Hiroko, déjà mannequin, rencontre Pierre Cardin lorsque celui-ci voyage au Japon. Le couturier français tombe alors amoureux de la Japonaise et lui propose de le suivre à Paris. Trois ans plus tard, la jeune femme le rejoint dans la capitale française et intègre sa maison de couture. Elle n'a alors que 24 ans.
Cardin fait ainsi d'Hiroko sa muse et son mannequin-vedette dirigeant la partie mannequin-cabine du couturier, symbole à cette époque de son engouement pour la mode et l'art de vivre japonais. Connue dans le monde entier et surnommée "Mademoiselle Hiroko", elle sera le premier top model japonais à représenter une collection de prêt-à-porter française.
C'est en 1967 que le mannequin met fin à sa carrière. Elle épouse ensuite le dirigeant du groupe Pierre Cardin, Henry Berghauer, futur PDG de Hanae Mori, puis de la maison de couture Hervé Léger. La même année, elle donne naissance à son premier enfant : une petite fille prénommé Olivia qui deviendra plus tard directrice chez Versace.
Touche à tout, Hiroko Matsumoto a également été actrice. Son premier rôle sera celui de Kyoko, femme fatale et maîtresse d'Antoine Doinel, incarné par Jean-Pierre Léaud, dans le filmDomicile conjugalde François ... Truffaut en 1970. Elle exigera alors de Truffaut qu'il change son scénario pour que ce soit son personnage qui rompe avec Doinel et non l'inverse. Dans le long-métrage, elle porte notamment des robes signées Hanae Mori. En parallèle, l'ancien top model continue à faire parler d'elle dans l'actualité de la mode au travers des pages du magazine Vogue.
Quelques années plus tard, la belle asiatique fait la connaissance de Jean-Claude Cathalan, qui occupe un poste de direction chez Roussel Uclaf. Ce dernier divorce alors de sa première femme avec qui il a eu deux enfants pour épouser Hiroko. Grâce à elle, il rejoindra l'univers du luxe, devenant président du groupe Révillion-Luxe (Révillon, Karl Lagerfeld...), des Parfums Caron et de Jean-Louis Scherrer. Cathalan est aujourd'hui président du Comité Montaigne. Ensemble, ils auront une fille, Maxime Cathalan qui sera cependant enlevée à l'âge de 20 mois sous les yeux de sa nourrice dans le jardin du Ranelagh à Paris avant d'être rendue à ses parents le 23 juin 1975 contre une rançon de 1,5 millions de francs, faisant la une des quotidiens français.
Le 21 juin 2003, Hiroko Cathalan décède à Paris à l'âge de 67 ans.
Filmographie :
1970 : Domicile conjugal de François Truffaut

Vos réactions doivent respecter nos CGU.