Ian Gillan

Ian Gillan©BestImage - Zuma Press

Dans sa jeunesse Ian Gillan est influencé par Elvis Presley, Little Richard, Buddy Holly... Il rencontre Roger Glover quand il intègre le groupe Episode Six en 1965. À l'époque le groupe fait jusqu'à 8 concerts par soir, en Angleterre, en Allemagne, au Liban.

En 1969, les deux comparses rejoignent le groupe Deep Purple.
Une nouvelle collaboration qui verra naître les plus grands succès de la formation : In Rock, Fireball, Machine Head, le live Made in Japan. Mais lassé du caractère paranoïaque du guitariste Ritchie Blackmore, Ian Gillan quitte le groupe en 1973. Ce sera le début d'une longue série d'aller-retours. Le chanteur fonde alors son propre groupe Ian Gillan Band et en profite pour s'essayer à un nouveau genre : le jazz rock. Un tournant qui décourage son public, fan de hard rock pur et dur.

Ian Gillan fait une aparté avec le groupe Black Sabbath au début des années 1980 ... mais l'aventure n'est pas concluante. Malgré toute l'amitié qui le lie aux autres membres du groupe, il ne se reconnait pas dans leurs choix artistiques et les quitte à la fin de la tournée.

1984, reformation de Deep Purple. Mais malgré les succès, les tensions entre Gillan et Blackmore sont toujours aussi fortes. Gillan quitte à nouveau le groupe en 1986 avant de revenir définitivement en 1992. C'est Ritchie Blackmore qui finit par quitter la formation. Une haine indéfectible anime les deux hommes qui ne se sont plus jamais adressé la parole.

En parallèle de sa carrière avec Deep Purple, Ian Gillan se lance dans une carrière solo qui lui réussit bien. Il chante par deux fois avec Luciano Pavarotti en 2011 et 2003.

Depuis le séisme de 1991 en Arménie qui avait fait 20 000 morts, Ian Gillan est investi dans de nombreux projets humanitaires dans le pays et ailleurs.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.