Jacques Santini

  • En bref
  • news
  • vidéos
  • photos
  • Filmographie
  • Discographie
Jacques Santini©Abaca

Devenu joueur professionnel, Jacques jouera une bonne partie de sa carrière à l'AS Saint-Etienne, entre 1969 et 1981. Avec les Verts, il remportera 4 championnats de France, 2 Coupes de France et participera à la finale de la Coupe d'Europe des clubs champions de 1976. Célèbre pour son fameux coup de tête sur les "poteaux carrés" de l'Hampden Park de Glasgow, le footballeur évoluera ensuite au Montpellier La Paillade avant de terminer sa carrière professionnelle au CA Lisieux, en 3ème division, en tant que joueur-entraîneur, entre 1983 et 1985.

Reconverti en entraîneur, Jacques Santini connaîtra sa première grande expérience en la matière avec le Toulouse Football Club, de 1985 à 1989. Il entraînera ensuite différents clubs de 1ère division tels que le Lille OSC, l'AS Saint-Etienne et notamment le FC Sochaux dès décembre 1994.

L'ancien joueur passera cependant une année sans club avant de se voir nommé directeur technique de l'Olympique lyonnais en 1997. Entraîneur du club de 2000 à 2002, il remportera une Coupe de la Ligue en 2001 ainsi que le titre de champion de France en 2002 : ce sont là ses premiers titres à ce poste. Remplacé par Paul Le Guen en juin 2002, après la fin de son contrat d'entraîneur, Santini reprend alors son poste de directeur technique. Cette même année, il a toutefois été élu entraîneur français de l'année par France Football.

Quelques semaines plus tard, après l'échec de l'équipe de France à la Coupe du monde 2002 en Asie, l'entraîneur est appelé pour succéder à Roger Lemerre en août. Désormais à la tête des Bleus, Jacques remporte la Coupe des confédérations en 2003 et qualifie son équipe pour la phase finale de l'Euro 2004 au Portugal. Forts de leur succès, les Bleus font forte impression, notamment dans les matchs amicaux, dont une victoire écrasante face à l'Allemagne (3-0). Désireux de voir son contrat prolongé, l'entraîneur devra finalement attendre les résultats de son équipe au Portugal avant de savoir si la fédération souhaite le garder. Prenant tout le monde de court, Santini annonce sa signature avec le club anglais de Tottenham pour la saison 2004-2005, quelques jours avant le début de la compétition. L'équipe de France de Santini ne brillera cependant pas à l'Euro : elle sera éliminée en quart de finale par la Grèce, futur vainqueur du championnat d'Europe. Avec 22 victoires, 4 nuls et 2 défaites en deux ans, il aura cependant été le sélectionneur ... ayant présenté le meilleur bilan aux commandes de l'équipe de France.

Arrivé à Tottenham, son séjour anglais sera cependant de courte durée : il démissionne après seulement 5 mois et 13 matchs, à cause de "problèmes personnels" liés à des problèmes internes avec le club. Le 8 juin 2005, il devient l'entraîneur de l'AJ Auxerre, en remplacement de Guy Roux. Il annoncera cependant son départ après une seule saison en demi-teinte (6ème place en Ligue 1, qualification pour la Coupe Intertoto), en mai 2006.

Approché par la fédération tunisienne pour un poste de sélectionneur de l'équipe nationale en mai 2008, Jacques Santini refuse cette offre au dernier moment à cause d'un désaccord sur la date d'entrée en vigueur du contrat et la nationalité de son adjoint, qu'il voulait français, tandis que la FTF le voulait tunisien. Il refusera également le poste d'entraîneur du club écossais Heart of Midlothian Football Club, qui évolue en 1ère division.

En janvier 2010, Santini est nommé conseiller bénévole à la politique sportive de l'AS Saint-Etienne. Il occupe également le poste de président de la commission sportive de l'ASSE, poste dont il démissionnera à l'issue de la saison. Après avoir entraîné de grands clubs, l'ancien sportif rejoint la direction technique du Racing Club de Lens en juin 2010, où il est chargé d'assister Jean-Guy Wallemme. Lorsque ce dernier sera licencié en janvier 2011, le contrat de Jacques sera lui aussi rompu.

Décrit comme un "mystère" par les journalistes, l'entraîneur s'exprime peu dans la presse. Sa caricature aux Guignols de l'info fait de lui une personne franche mais qui parle très lentement. Consultant à Canal+, il participe aux émissions The Specialists et 11 d'Europe. En janvier 2013, on le retrouve manager général du Paris FC, équipe cependant mal classée en championnat national.

Palmarès :

Joueur

1974 : Champion de France (avec l'AS Saint-Etienne)
1975 : Champion de France (avec l'AS Saint-Etienne)
1975 : Vainqueur de la Coupe de France (avec l'AS Saint-Etienne)
1976 : Champion de France (avec l'AS Saint-Etienne)
1976 : Finaliste de la Coupe d'Europe des clubs champions (avec l'AS Saint-Etienne)
1977 : Vainqueur de la Coupe de France (avec l'AS Saint-Etienne)
1981 : Champion de France (avec l'AS Saint-Etienne)
1981 : Finaliste de la Coupe de France (avec l'AS Saint-Etienne)

Entraîneur

2001 : Vainqueur de la Coupe de la Ligue (avec l'Olympique lyonnais)
2002 : Champion de France (avec l'Olympique lyonnais)
2002 : Entraîneur français de l'année par France Football
2003 : Vainqueur de la Coupe des confédérations (avec l'équipe de France)

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU