Jean Becker

©Abaca, Domine Jerome
Chez les Becker, le cinéma est une affaire de famille. C'est sur les films de son père qu'il se fait la main, notamment "Touchez pas au grisbi", en 1953, sur lequel il est engagé comme stagiaire assistant-réalisateur. Il y apprend à manier la caméra plus qu'à diriger les acteurs, son père accordant beaucoup de liberté à ses comédiens.
Egalement assistant-réalisateur sur deux autres films de son paternel, "Montparnasse 19" (1958) et "Le Trou" (1959), il fréquente les acteurs Jean Gabin, Gérard Philippe et autres Lino Ventura et collabore avec des cinéastes ayant l'habitude de les faire tourner, à l'instar de Julien Duvivier ou d'Henri Verneuil.
En 1959, son père décède seulement quelques jours après avoir achevé la réalisation du "Trou". Jean prend alors le relais et choisit Jean-Paul Belmondo pour figurer dans son premier film : "Un nommé La Rocca" (1961). Tourné en noir et blanc, le polar est adapté d'un roman de José Giovanni, écrivain qui avait déjà inspiré son père pour "Le Trou".
Jean Becker tournera à deux autres reprises avec Jean-Paul Belmondo ("Echappement libre" et "Tendre Voyou"), films qui rencontreront de beaux succès au box-office. Nous sommes à la fin des années 1960 et le cinéaste décide de faire une parenthèse cinématographique pour s'essayer au format télévisé avec la série "Les Saintes chéries", diffusée sur l'ORTF, dans laquelle Micheline Presle et Daniel Gélin incarnent un couple de Français moyens dans les années 1960.
Il faudra ensuite patienter seize ans avant que son nom ne refasse surface sur un écran de cinéma. C'est un retour en force pour le réalisateur, qui signe "L'Eté meurtrier" (1983), inspiré du livre de Sébastien Japrisol, lui-même inspiré d'un fait divers, qui récoltera quatre César en 1984 et une sélection en compétition officielle au Festival de Cannes.
Lorsqu'il débute les castings, Jean Becker se dirige immédiatement vers Isabelle Adjani pour le rôle principal de cette séductrice torride et provocatrice tombée dans le tourbillon de la folie. Refusant d'abord le rôle, qu'elle juge trop sauvage et requérant une forme physique qu'elle n'a pas à l'époque, elle est remplacée un temps par Valérie Kaprisky, avant de finalement accepter le rôle en 1982. Alain Souchon alias Pin-pon le pompier lui donne la réplique et signe ici sa troisième collaboration avec le cinéma. Côté technique, le chef opérateur du film n'est autre qu'Etienne Becker, le frère de Jean. Ils collaboreront ensemble en 1995 sur "Elisa" et sa ritournelle signée Serge Gainsbourg.
Douze années se sont écoulées depuis sa dernière réalisation. Pendant ce temps-là, il a notamment dirigé Fabrice Luchini et Lio dans le ...
téléfilm "Ne m'appelez pas petite" et contribué à des films publicitaires. Définitivement de retour sur la scène cinématographique, il met en scène "Elisa", avec la révélation Vanessa Paradis. Aux côtés de Gérard Depardieu, la jeune chanteuse (23 ans à l'époque) joue une adolescente de 17 ans qui, après le suicide de sa mère, part sur les traces de son père qu'elle croit responsable de cette tragédie.
Quatre ans plus tard, Jean Becker s'oriente vers un cinéma beaucoup plus naturaliste, avec des décors bucoliques qui ne sont pas sans rappeler ceux perceptibles dans le "Casque d'or" de son père et dans la "Partie de campagne" de Jean Renoir (sur lequel son père était d'ailleurs assistant réalisateur). "Les Enfants du marais" (1999), "Effroyables Jardins" (2003), "Dialogue avec mon jardinier" (2007) ou encore "Deux jours à tuer" (2008) sont tournés dans des espaces verts, opposant le calme de la nature aux crises des Hommes, le tout souvent sur fond de guerre.
Il fait de Depardieu un inculte prenant goût à la lecture en compagnie d'une vieille dame (Gisèle Casedeus) dans "La Tête en friche" (2010), avant de mettre en scène Patrick Chesnais dans un film sur la solidarité entre les générations, "Bienvenue parmi nous" (2011). Sa dernière réalisation en date, "Bon Rétablissement !" (2014), nous projette en intérieur, dans le milieu hospitalier, où Pierre (Gérard Lanvin) se retrouve cloué au lit suite à un accident de voiture alors qu'il voue un culte au silence. Le silence, le cinéaste nous y a habitués à plusieurs reprises mais il semble désormais bien décidé à faire du bruit.
Filmographie
Réalisateur
2014 : Bon rétablissement !
2012 : Bienvenue parmi nous
2010 : La tête en friche
2008 : Deux jours à tuer
2007 : Dialogue avec mon jardinier
2003 : Effroyables jardins
2001 : Un crime au paradis
1999 : Les enfants du marais
1995 : Elisa
1994 : Ne m'appelez pas ma petite (Téléfilm)
1983 : L'été meurtrier
1965-1970 : Les saintes chéries (Série TV)
1966 : Tendre voyou
1965 : Pas de caviar pour tante Olga
1965 : Eve et les sports d'hiver (Série TV)
1964 : Echappement libre
1961 : Un nommé La Rocca
Acteur

2008 : Mes stars et moi, de Laetitia Colombani
1997 : La femme du cosmonaute, de Jacques Monnet
1979 : La fabrique, un conte de Noël, de Pascal Thomas (Téléfilm)
1979 : Confidences pour confidences, de Pascal Thomas
1977 : Emmenez-moi au Ritz, de Pierre Grimblat (Téléfilm)
1974 : Dites-le avec des fleurs, de Pierre Grimblat
1960 : Le trou, de Jacques Becker
Récompenses :
2014 : Officier de la Légion d'honneur
2012 : Prix Henri-Langlois d'honneur
2011 : Prix du public au COLCOA Film Festival poue La Tête en friche

Ses dernières news

Toutes ses news
Ces célébrités qui ne perdent jamais une occasion de s'afficher nues !
Jessica Rat
09 juin 2017

Ces célébrités qui ne perdent jamais une ...

09 juin 2017
diaporama
Box-office : le public adore Sandrine Kiberlain
04 octobre 2014

Box-office : le public adore Sandrine Kiberlain

04 octobre 2014
news
Box-office : Bon rétablissement prend les commandes
27 septembre 2014

Box-office : Bon rétablissement prend les ...

27 septembre 2014
news

Ses derniers films

Tous ses films

Le Collier rouge

drame
sortie le 21 mars 2018
Le Collier rouge

Touchez pas au grisbi

suspense
sortie le 19 avril 2017
Touchez pas au grisbi

Le Trou

drame
sortie le 19 avril 2017
Le Trou

Bon rétablissement !

comédie
sortie le 17 septembre 2014
Bon rétablissement !
 
0 commentaire - Jean Becker
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]