Jean-Claude Gaudin

  • En bref
  • 1 news
  • vidéos
  • photos
  • Filmographie
  • Discographie
Jean-Claude Gaudin©Abaca

Depuis son plus jeune âge Jean-Claude Gaudin prend part à la vie politique : élu du Centre national des indépendants et paysans en 1965, il fait partie de la liste socialo-centriste menée par Gaston Defferre. Benjamin du conseil municipal de Marseille, il sera réélu en 1971 et prendra le poste de conseiller municipal délégué à la police administrative et à la protection civile.
Jean-Claude Gaudin rejoint, en 1973, les Républicains indépendants et soutient la campagne présidentielle de Valéry Giscard d'Estaing l'année suivante. En mars 1978, candidat UDF dans la 2ème circonscription des Bouches-du-Rhône, il bat le député socialiste sortant et est réélu en 1981 : il devient alors président du groupe UDF à l'Assemblée nationale. L'année suivante, il va même jusqu'à remporter 72,82 % des suffrages exprimés, un record dès le premier tour.
Le politicien devient, le 25 avril 1986, président du premier conseil régional de Provence-Alpes-Côte-D'azur, après avoir été élu au suffrage universel direct. A la tête d'une politique de construction et de réhabilitation des lycées de la région, il gère également le conseil régional aux côtés du Front national. Populaire, il est réélu en 1988 et pour la 4ème fois, député dans la 2ème circonscription de Marseille. De nouveau président de l'UDF à l'Assemblée nationale, il se présente à la mairie de Marseille pour la seconde fois en mars 1989, en vain.
Sénateur des Bouches-du-Rhône en 1989, Gaudin affronte Bernard Tapie et Jean-Marie Le Pen à l'occasion du renouvellement du conseil régional de Provence-Alpes-Côte-D'azur : l'élection, très médiatisée, tournera en faveur de Jean-Claude, élu président du conseil régional le 27 mars 1992. Trois ans plus tard, il devient enfin maire de la cité phocéenne.
Jean-Claude ... Gaudin enchaîne alors les fonctions : président du groupe des Républicains au Sénat puis ministre de l'Aménagement du Territoire, de la Ville et de l'Intégration, en novembre, sous le gouvernement Juppé II. Créateur des "Zones urbaines sensibles" (ZUS), il cessera cependant ses fonctions ministérielles en juin 1997.
De nouveau sénateur après les élections de 1998, le politicien devient responsable de la vice-présidence du Sénat en octobre et quitte l'UDF pour devenir vice-président du parti Démocratie libérale. Président de la nouvelle Communauté urbaine de Marseille Provence Métropole (2000), réélu maire de Marseille (2001), président de l'Association des communautés urbaines de France (2002-2003), il enchaîne les postes. Vice-président du congrès UMP, il apportera son soutien à Nicolas Sarkozy durant les élections présidentielles de 2007.
Président de l'UMP de juillet à novembre 2004, suite à la démission d'Alain Juppé, il est de nouveau réélu maire de Marseille, pour la 3ème fois consécutive, en mars 2008. Le 21 septembre, il est élu sénateur des Bouches-du-Rhône, également pour la 3ème fois, et le 7 octobre, le voilà vice-président du Sénat pour la 4ème fois, fonction à laquelle il renonce cependant en mars 2011, à la suite de son élection à la présidence du groupe UMP du Sénat (fonction reconduite en septembre).
Jean-Claude Gaudin devient, en janvier 2009, le président du Comité de la Majorité, à la demande du Président de la République. Quatre ans plus tard, il est à nouveau vice-président de l'UMP avant d'annoncer sa 4ème candidature à la Maire de Marseille de 2014. Elu haut la main, il est réélu au Sénat pour un nouveau mandat, en septembre 2014, et devient le 1er vice-président de la Haute Assemblée le mois suivant.

Ses dernières news

Toutes ses news
Fête de la musique 2016 : un concert annulé à Paris
Sébastien Jenvrin
15 juin 2016

Fête de la musique 2016 : un concert annulé à ...

15 juin 2016
article

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.