Jean-Jacques Goldman

©Abaca

Son frère cadet, Robert, partage avec lui cette même passion, devenant même au fil du temps son manager.

C'est chez les scouts, au coin du feu, que ce fan inconditionnel d'Aretha Franklin gratte une guitare pour la première fois. Il pratique ensuite quelque temps le violon, avant de revenir à son instrument de prédilection.

Jean-Jacques Goldman a quinze ans quand il rejoint le groupe amateur Les Red Mountain Gospellers. L'ancien scout se produit avec ses copains dans une église de Montrouge. Aidés financièrement par le prêtre de la paroisse, les lycéens sortent leur premier disque. Jean-Jacques Goldman rejoint par la suite un deuxième groupe, Les Phallanster, et poursuit parallèlement sa scolarité.

Diplômé de l'École des hautes études commerciales du nord (EDHEC) de Lille, et licencié en sociologie, l'artiste en herbe ne se voit pas faire autre chose que de la musique.

Au même moment, sa voix aigüe séduit le groupe de rock progressif Taï Phong. Après avoir sorti un premier disque en 1975, vient le temps des tournées. Mais le musicien, bien trop réservé à l'époque, décide de ne pas partir sur les routes et se fait remplacer par Michael Jones, avec qui il formera, aux côtés de Carole Fredericks, le trio vocal Fredericks Goldman Jones dans les années 90.

Après la dissolution de son ancien groupe, Jean-Jacques Goldman sort dans les bacs son premier album studio sous le label Epic chez CBS. Un disque sur lequel le guitariste est contrait de chanter, ne trouvant d'autres interprètes pour cela. Guitariste, chanteur, mais également auteur-compositeur, il s'illustre avec des textes uniquement écrits en français (Il suffira d'un signe, Quelque chose de bizarre) contrairement à ses expériences antérieures.

Très productif dans les années 80, Jean-Jacques Goldman sort au total cinq albums à la suite (1981 à 1987) sous le label Epic chez CBS. Et comme ses disques, les succès seront multiples (Quand la musique est bonne, Comme toi, J'irai au bout de mes rêves...) tout comme ses collaborations (Je te donne avec Michael Jones, Là-Bas avec Sirima).

Il faud ensuite attendre dix ans pour écouter En passant, son sixième album, que le chanteur a voulu plus profond et personnel. Puis quatre ans pour son ultime disque, l'entraînant Chansons pour les pieds.

Depuis sa dernière tournée en 2002, la machine à tubes prête ses talents d'auteur-compositeur à ses comparses, exercice qu'il pratiquait déjà dans les années 80. D'abord pour Johnny Hallyday, puis la liste s'est allongée (Céline Dion, Florent Pagny, Patricia Kaas, Marc Lavoine, Liane Foly, Patrick Fiori, Calogero, Garou, Zaz...).

Bien que sa carrière solo soit mise en stand-by, sa plume, elle, continue de traverser les générations et le paysage de la chanson française. Preuve en est avec La Chanson des Restos (1986) qui est encore chantée par la troupe des Enfoirés, un show caritatif dont il fut l'initiateur et qu'il continue d'organiser. Ou encore, plus récemment, avec le succès de l'album Génération Goldman (2012), un disque polyphonique rendant hommage à la carrière de la personnalité préférée des Français.

Discographie :

1981 : Démodé
1982 : Minoritaire
1984 : Positi
1985 : Non homologué
1987 : Entre gris clair et gris foncé
1997 : En Passant
2001 : Chansons pour les pieds

Récompenses :

1986 : Victoire de l'artiste interprète masculin de l'année aux Victoires de la musique

Ses dernières news

Toutes ses news
Jenifer interpelle Jean-Jacques Goldman : "Tu nous manques"
Fabien Gallet
17 janvier 2018

Jenifer interpelle Jean-Jacques Goldman : ...

17 janvier 2018
article
Les Enfoirés : la troupe de tous les records
Marine de Guilhermier
17 janvier 2018

Les Enfoirés : la troupe de tous les records

17 janvier 2018
diaporama
Les Enfoirés : ces célébrités emblématiques
Laetitia Reboulleau
16 janvier 2018

Les Enfoirés : ces célébrités emblématiques

16 janvier 2018
diaporama
Ces stars qui n'attendent pas Noël pour être généreuses
Laetitia Reboulleau
22 décembre 2017

Ces stars qui n'attendent pas Noël pour être ...

22 décembre 2017
diaporama

Ses derniers films

Tous ses films

Papa Was Not a Rolling Stone

comédie dramatique
sortie le 8 octobre 2014
Papa Was Not a Rolling Stone

Titeuf, le film (3D)

animation
sortie le 6 avril 2011
Titeuf, le film (3D)

LINK 2

action
sortie le 1 janvier 2011
LINK 2

Astérix et Obélix contre César

comédie
sortie le 3 février 1999
Astérix et Obélix contre César
 
0 commentaire - Jean-Jacques Goldman
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]