Jean-Jacques Urvoas

  • En bref
  • news
  • vidéos
  • photos
  • Filmographie
  • Discographie
Jean-Jacques Urvoas©Abaca

En 1984, le jeune homme obtient son diplôme d'études approfondies (DEA) en droit public de l'Université de Rennes I. Elève studieux, il décrochera un diplôme d'études supérieures spécialisées (DESS) en communication politique et sociale de la Sorbonne en 1985.

Militant, Jean-Jacques Urvoas débute sa carrière en tant que dirigeant de la mutualité du Finistère en 1986, avant de devenir directeur de cabinet à Quimper trois ans plus tard. Appliqué, il reprendra des études en 1996 afin d'obtenir un doctorat en sciences politiques. Après deux ans, le jeune homme accède au poste de Maître de conférences en droit public à l'UBO.

Membre du Parti socialiste depuis 1977, c'est véritablement en 2000 que Jean-Jacques Urvoas débute sa carrière politique en devenant Premier secrétaire du PS dans le Finistère, une position qu'il occupera durant huit ans. Grimpant peu à peu les échelons, il rejoint la liste du candidat du PS-Vert, Jean-Claude Joseph, lors des élections municipales de Quimper de 2001. Trois ans plus tard, en mars 2004, il est élu Conseiller régional de ... Bretagne, un poste qu'il conservera jusqu'en juillet 2007. Il adhèrera par la suite à la commission permanente et présidera le groupe socialiste.

En juin 2007, l'homme politique est élu député dans la première circonscription du Finistère. Opposé au cumul des mandats, il démissionne ainsi de son poste de conseiller régional où il sera remplacé par Yohann Nédélec. Siégeant à l'Assemblée nationale au sein du groupe Socialiste, radical et citoyen, il en sera élu vice-président en charge de la politique pénale en juillet 2008.

En mai 2009, le politicien se voit désigné Secrétaire national en charge de la sécurité, avant de devenir rapporteur général du Forum des idées, qui a eu lieu en novembre 2010.

Le 27 janvier 2016, Jean-Jacques Urvoas est promu Garde des Sceaux, et donc ministre de la justice du Gouvernement Manuel Valls II, sous la présidence de François Hollande, suite à un remaniement ministériel. Succédant à Christiane Taubira, il termine ainsi son mandat de député le 27 février 2016 et est remplacé à ce poste par Marie-Thérèse Le Roy.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.