Jean-Luc Mélenchon

Jean-Luc Mélenchon©Abaca

Son engagement militant commence dès le lycée où, lors des événements de Mai 68, il prend la tête du comité lycéen. Il milite activement auprès des syndicats étudiants dès son arrivée à l'université, dont il sortira diplômé d'une licence de philosophie. Le trotskiste devient professeur de français puis journaliste dans plusieurs titres régionaux. De 1972 à 1976, il dirige l'OCI (l'Organisation communiste internationale) de Besançon et est alors de toutes les luttes sociales.
Communiste de la première heure, il adhère pourtant au Parti socialiste en 1976 où il occupe rapidement des fonctions locales et départementales. En 1981, il est nommé premier secrétaire du PS dans l'Essonne. Il s'investit davantage dans la politique en devenant conseiller municipal de Massy puis conseiller général de l'Essonne.
Élu sénateur en 1986 - il sera réélu jusqu'en 2010 - et proche du pouvoir depuis plusieurs années, il commence à prendre ses distances vis à vis de la politique mitterrandienne et s'oppose à ce qu'il appelle "la gauche molle" en fondant en 1988 avec Julien Dray, la Gauche socialiste. Jean-Luc Mélenchon prend différentes positions contre la majorité de son parti, s'opposant à la guerre du Golfe et à l'arrivée de l'Euro en 1998.
En 2000, le rebelle du PS rejoint malgré tout le gouvernement de Lionel Jospin et accède au poste de ministre délégué à l'Enseignement professionnel. Après la cuisante défaite de la gauche en 2002, Jean-Luc Mélenchon s'éloigne un peu plus du parti et, en 2004, il s'engage en faveur du "non" à la constitution européenne, militant aux côtés de Marie-George Buffet, Olivier Besancenot et José Bové. En 2008, il soutient Laurent Fabius lors des primaires socialistes. Mais c'est Ségolène Royal qui ... est élue. Il claque la porte du Parti socialiste et fonde le Parti de Gauche début 2009, auquel se rallient les communistes, donnant ainsi naissance au Front de Gauche.
Jean-Luc Mélenchon est par ailleurs élu député européen du Front de Gauche cette année-là, se présentant par la suite à l'élection présidentielle de 2012. Ses qualités de tribun lui permettent de rassembler les foules lors de meetings impressionnants. Il termine quatrième de la course, totalisant 11,10% des voix, soit un score bien supérieur à celui de l'extrême gauche lors des précédents scrutins nationaux. Le président du Front de Gauche se présente ensuite aux législatives, sans succès.
Depuis, Jean-Luc Mélenchon a quitté la tête de la coalition pour se préparer à la prochaine élection présidentielle de 2017. Il crée début 2016 le mouvement La France Insoumise, ayant déjà annoncé auparavant sa volonté d'emmener le pays dans une Sixième République. S'inscrivant ainsi "hors partis" dans cette nouvelle course, il refusera même une alliance espérée par le candidat du PS, Benoît Hamon, qui a pourtant déjà reçu le soutien des écologistes. Autre moment fort de sa campagne : son "meeting holographique", durant lequel le candidat s'est dédoublé entre Paris et Lyon en février 2017, signant ainsi un joli coup médiatique.
Mais cela ne suffit pas à convaincre les électeurs. Le 23 avril 2017, Jean-Luc Mélenchon apprend sa défaite : bien qu'il réalise son plus haut score jamais enregistré au scrutin national, 19,25%, le candidat de la France Insoumise ne finit qu'en quatrième position... Derrière Emmanuel Macron (24,01%), Marine Le Pen (21,3%) et François Fillon (20,01%). Il parvient toutefois à devancer, de (très) loin, son concurrant socialiste Benoît Hamon (6,36%). Une petite victoire, amère.

Ses dernières news

Toutes ses news
Michel Cymes sur Jean-Luc Mélenchon : "Il est très inquiétant"
Émilie Nougué
07 novembre 2018

Michel Cymes sur Jean-Luc Mélenchon : "Il ...

07 novembre 2018
article
Michel Cymes est "allergique" à Éric Zemmour
Azza Kamaria
31 octobre 2018

Michel Cymes est "allergique" à Éric ...

31 octobre 2018
article
Laurent Ruquier tacle le journal de 13h de Jean-Pierre Pernaut
Solène Filly
16 août 2018

Laurent Ruquier tacle le journal de 13h de ...

16 août 2018
article
Quand les hommes politiques recadrent les plus jeunes
Hélène Demarly
19 juin 2018

Quand les hommes politiques recadrent les plus ...

19 juin 2018
article

Ses dernières vidéos

Toutes ses vidéos
L'Insoumis - bande annonce - (2018)
01:42

L'Insoumis - bande annonce - (2018)

Avec ses hauts, ses bas, sa tendresse, son ...
02 janvier 2018
Les jours heureux - bande annonce - (2013)
02:31

Les jours heureux - bande annonce - (2013)

Quand l'utopie des Résistants devint ...
18 octobre 2017
Fin de concession - bande annonce - (2010)
02:01

Fin de concession - bande annonce - (2010)

Pierre Carles s'interroge sur la privatisation ...
17 octobre 2017

Ses derniers films

Tous ses films

L'Insoumis

documentaire
sortie le 21 février 2018
L'Insoumis

Les jours heureux

documentaire
sortie le 6 novembre 2013
Les jours heureux

Fin de concession

documentaire
sortie le 27 octobre 2010
Fin de concession

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU