Jean-Yves Le Drian

  • En bref
  • news
  • vidéos
  • photos
  • Filmographie
  • Discographie
Jean-Yves Le Drian©Abaca

Il renforce son engagement militant en adhérant en 1974 au Parti socialiste, et intègre la section de Lorient. Un an plus tard, il en est responsable et devient conseiller municipal à l'issu des élections de 1977. L'homme politique continue alors son ascension et est élu député en 1978. Il occupera ce poste pendant treize ans avant d'occuper des fonctions ministérielles sous le gouvernement d'Édith Cresson, au sein duquel il fera une courte apparition d'un an en tant que secrétaire d'État à la mer.
En 1981, le maire de Lorient démissionne, Jean-Yves Le Drian, qui est l'un de ses plus proches adjoints, prend alors sa place. Il quittera la mairie en 1998 pour cause de cumul des mandats, après son élection au conseil régional de Bretagne. À la suite des élections régionales de 2004, la région bascule à gauche : il en devient ... le président et le premier socialiste à occuper cette fonction en Bretagne. Il y siège jusqu'en 2012, date de son entrée au gouvernement.
Ami de François Hollande, qu'il connaît depuis 1979, il l'aide sur les questions de défense pendant la campagne présidentielle de 2012, durant laquelle il dirige des groupes d'experts et rencontre les gouvernements étrangers. C'est donc en toute logique qu'il se retrouve ministre de la Défense dans le gouvernement de Jean-Marc Ayrault puis celui de Manuel Valls. Il s'occupe notamment du retrait des troupes françaises d'Afghanistan et de l'intervention française au Mali.
Lorsque la présidence change, pour accueillir Emmanuel Macron à l'Élysée en 2017, Jean-Yves Le Drian maintient une place au gouvernement du nouveau Premier ministre, Édouard Philippe, mais change de portefeuille. Il est en effet nommé, le 17 mai 2017, ministre de l'Europe et des Affaires Étrangères.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU