Jérémy Chardy

  • En bref
  • news
  • vidéos
  • photos
  • Filmographie
  • Discographie
Jérémy Chardy©Abaca

Sportif précoce, il se spécialise dans le tennis et se démarque rapidement sur les courts juniors, remportant le tournoi de Wimbledon en 2005 à l'âge de 18 ans. La même année, il termine finaliste de l'US Open junior face à l'Américain Ryan Sweeting.

L'année suivante, il joue pour la première fois dans un tournoi du Grand Chelem, à Roland-Garros, et parvient à battre le Suédois Jonas Björkman au premier tour. Le jeune Français n'ira pas plus loin dans la compétition, s'inclinant ensuite face à l'Espagnol David Ferrer.

Classé 192ème joueur mondial en 2008, il retente sa chance sur la terre battue de Roland-Garros, où il atteint les huitièmes de finale, après avoir battu Frederico Gil, David Nalbandian et Dmitri Toursounov. Egalement invité de Wimbledon cette année-là, il honore son baptême en prenant de nouveau le dessus sur Frederico Gil, mais s'incline au deuxième tour face à son compatriote Paul-Henri Mathieu. Il bat pour la troisième fois Frederico Gil, au deuxième tour de l'US Open, mais sort ensuite de la compétition.

En 2009, le tennisman français peine toujours à dépasser le deuxième tour d'un tournoi du Grand Chelem, se faisant éliminer par Novak Djokovic au deuxième tour de l'Open d'Australie. En juillet, alors classé 43ème joueur mondial, il remporte à Stuttgart son premier titre sur le circuit ATP et atteint ensuite son meilleur classement (32ème) depuis le début de sa carrière professionnelle.

Le début de l'année 2011 ... marque un grand tournant dans sa carrière puisqu'il met fin à sa collaboration avec Frédéric Fontang, qui l'entraînait depuis 12 ans, pour rejoindre Patrick Mouratoglou. Cette année-là, le droitier est également appelé pour la première fois par Guy Forget pour participer au premier tour de la Coupe Davis. Lors du cinquième match décisif de la compétition, Jérémy Chardy offre à la France sa qualification en quarts de finale.

Il enchaîne ensuite avec de nombreuses contre-performances (Masters d'Indian Wells, Masters de Miami, Masters de Monte-Carlo etc.) mais réalise un exploit, en 2012, en battant le numéro 6 mondial Jo-Wilfried Tsonga lors des Masters du Canada. Il terminera en huitième finale de la compétition, battu par l'Espagnol Marcel Granollers. Nouvel exploit l'année suivante, lorsqu'il élimine le septième joueur mondial, Juan Martin del Potro, au troisième tour de l'Open d'Australie.

Du haut de son 1,88m, le sportif a défié avec ténacité de grands joueurs, dont Roger Federer, 4ème mondial, qu'il bat au deuxième tour du Masters de Rome en 2014. Cette victoire lui fait alors gagner sept places au classement ATP.

En 2015, le tennisman français se qualifie pour les demi-finales du Master 100 au Canada, et ce pour la première fois de sa carrière dans cette catégorie de tournoi. Ses matchs suivants sont plus mitigés : alors tête de série numéro 30 en 2016, il se fait éliminer au deuxième tour de l'Open d'Australie par le Russe Andrey Kuznetsov.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.