Jordi le Bolloc'h

  • En bref
  • news
  • vidéos
  • photos
  • Filmographie
  • Discographie
Jordi le Bolloc'h©Philippe Mazzoni / CANAL +

Il est le fils du célèbre comédien français Yvan le Bolloc'h, notamment connu pour le rôle de Jean-Claude Convenant dans la pastille "Caméra Café" de M6, et de la musicienne et comédienne Noushka. Passionné de théâtre, il a d'abord étudié la comédie au conservatoire d'art dramatique de Marseille, avant d'intégrer les Cours Simon, à Paris.

Son première rôle, il le doit à son père, puisqu'il fera une apparition à ses côtés dans "Caméra Café" en 2005 : le jeune comédien partage en effet une grande complicité avec son père. Après cette première expérience, il fera plusieurs apparitions dans des séries françaises : "Alice Nevers", "Section de recherches" ou encore "Nina", avant de se tourner vers un autre aspect du petit écran. En 2015, il intègre en effet l'équipe du Grand Journal de Canal +, animé à l'époque par Maïtena Biraben. Il partage l'antenne avec Martin Darondeau, avec qui il anime la pastille humoristique Jordi et Martin, inspirée ... par les sketchs que les deux jeunes hommes publient sur Youtube.

Malgré l'arrêt de l'émission, les deux acolytes continuent à travailler ensemble pour la chaîne cryptée, au sein de l'émission Canalbis, diffusée tous les soirs en clair à 20h40. Pendant 7 minutes chrono, ils décryptent l'actualité avec humour, à travers des sketchs. Mais Jordi Le Bolloc'h n'a également pas oublié son amour pour le théâtre. Entre 2011 et 2015, il a joué dans plusieurs pièces, dont l'une au côté de son acolyte Martin Darondeau : "Pour ceux qui restent."
Pour la saison 2018-2019, Jordi et Martin seront de retour avec Canalbis, mais leur pastille sera plus courte : elle prendra la forme d'un mini-journal TV humoristique, diffusé à la suite de l'émission d'Isabelle Moreau. Les deux compères envisagent également de faire leur retour sur les planches du théâtre : ensemble, ils ont écrit une pièce de théâtre qu'ils espèrent pouvoir dévoiler très bientôt au public.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.