Joseph Aloisius Ratzinger

  • En bref
  • 2 news
  • vidéos
  • photos
  • Filmographie
  • Discographie
Joseph Aloisius Ratzinger©Getty Images

L'enfance du petit Jospeh est marquée par son éducation religieuse à travers son père, fervent pratiquant chrétien qui s'oppose viscéralement aux nazis. Le jeune homme entre au Gymnasium (collège et lycée) de la ville de Traunstein dans laquelle s'installe sa famille. Là, il apprend le latin, le grec, l'histoire et la littérature.
Durant la Seconde Guerre mondiale, le jeune homme intègre contre sa volonté les jeunesses hitlériennes à l'âge de 14 ans : un passage devenu obligatoire depuis 1936 pour tous les Allemands non juifs. Deux ans plus tard, il rejoint la lutte antiaérienne allemande et se retrouve affecté aux télécommunications, puis au service du travail obligatoire. Faisant valoir son intention de devenir prêtre, Joseph Ratzinger refuse d'entrer dans la Waffen-SS, une branche militaire de la Schutzstaffel (SS). Plus tard, il sera affecté à Wehrmacht avec pour mission de creuser des fossés antichars à la frontière austro-hongroise. Tenant un journal en parallèle, il qualifiera ses instructeurs de "vieux nazis" et de "fanatiques qui (les) tyrannisent". Apprenant le suicide d'Hitler, le jeune homme déserte l'armée quelques jours avant la reddition allemande. Il sera alors interné jusqu'au 19 juin 1945 dans un camp de prisonniers de guerre, avant d'être libéré après six semaines.
C'est là que Joseph Ratzinger commence sa formation de prêtre. Il entreprend par la suite des études de philosophie et de théologie à l'Université de Munich, puis intègre l'Ecole supérieure de Freising. Ordonné prêtre le 29 juin 1951, en même temps que son frère Georg, il célèbre sa première messe le 8 juillet suivant, avant de se voir nommé professeur au séminaire de Freising l'année qui suit.
Jeune homme érudit, il termine sa thèse de doctorat en juillet 1953. Désormais docteur en théologie, il entreprend une nouvelle thèse d'habilitation dans le but de devenir professeur d'université. Nommé professeur en dogmatique et théologie fondamentale à l'Ecole supérieure de Freising, le religieux devient ainsi l'un des plus jeunes théologiens d'Allemagne. Il enseignera par la suite à l'Université de Bonn ainsi qu'à l'Université de Münster, parmi tant d'autres.
En 1969, Joseph Ratzinger devient titulaire de la chaire de dogmatique et d'histoire des dogmes de l'Université de Ratisbonne et prend également la fonction de vice-président de celle-ci. Participant à la fondation de la revue théologique Communio en 1972, il se voit nommé la même année, à la commission théologique internationale par le Pape Paul VI, celui-là même qui le nommera archevêque de Munich et Freising le 24 mars 1977. Consacré cardinal-prêtre en juin, il est par la même occasion nommé préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la foi ainsi que président de la Comission biblique pontificale et de la Commission théologique internationale par le pape Jean-Paul II.
Promu au rang de cardinal-évêque en avril 1993, le polyglotte qui manie avec aisance français, espagnol et italien s'évertue ... à combattre notamment les abus sexuels sur mineurs. Perçu comme un théologien progressiste, il conserve toutefois des idées conservatrices, sur des sujets comme l'IVG, l'homosexualité ou l'oecuménisme. S'inscrivant dans la modernité, il est celui qui lance le premier compte Twitter du Vatican, intitulé Pontifex, en 2012.
Dans les jours qui précèdent et suivent la mort du pape Jean-Paul II, les candidats à la fonction pontificale se succèdent. Favori du peuple, Joseph Ratzinger remporte 47 voix au premier tour du conclave de septembre 2005. Au quatrième tour, son élection ne fait plus aucun doute. Après un conclave d'à peine plus de 24 heures, sa nomination est annoncée publiquement sur la place Saint-Pierre. Le 19 avril 2005, il succède ainsi à Jean-Paul II et devient le 265ème pape à monter sur le trône pontifical. Prenant le nom de Benoît XVI, il est le pape le plus âgé au jour de sa prise de fonctions depuis 1730 et premier pape d'origine germanique depuis le XIème siècle.
Connu pour son conservatisme, son pontificat est marqué par ses prises de position, notamment sur le port du préservatif et l'homosexualité. Il s'est néanmoins illustré pour son combat contre l'antisémitisme et la pédophilie dans l'Eglise.
Cependant, le 11 février 2013, après un pontificat de près de huit ans, Benoît XVI annonce renoncer à ses fonction : une première dans l'histoire. Les spéculations sur les raisons de sa démission vont bon train. Il porte depuis le 28 février le titre de "Sa Sainteté Benoît XVI, pontifie romain émérite" et vit retiré dans le monastère Mater Ecclesiae, situé dans les jardins de la cité du Vatican. Le pape François lui succède alors le 13 mars 2013.
Récompenses :
2005 : Grand Maître de l'Ordre du Christ
2005 : Grand Maître de l'Ordre de l'Éperon d'Or
2005 : Grand Maître de l'Ordre de Pie IX
2005 : Grand Maître de l'Ordre de Saint-Grégoire-le-Grand
2005 : Grand Maître de l'Ordre de Saint-Sylvestre
2004 : Prix Littéraire Capri S. Michele (Anacapri)
1999 : Bailli Grand-Vroix de l'Ordre de Malte
1998 : Commandeur de l'Ordre de la Légion d'honneur
1995 : Grand-Croix de l'Ordre des Sciences et des Arts de Maximilien de Bavière
1994 : Grand-Croix Spécial de l'Ordre du Mérite de la République Fédérale d'Allemagne
1993 : Prix pour la Littérature et la Poésie Religieuse Spirituelle (Potenza)
1992 : Haute Distinction d'Honneur pour Services Rendus à la République d'Autriche
1992 : Prix Littéraire Capri S. Michele (Anacapri)
1992 : Prix International de la Culture Catholique (Bassano del Grappa)
1991 : Prix Leopold Kunschak (Vienne)
1991 : Médaille Georg von Hertling
1989 : Prix Augustin Bea (Rome)
1989 : Grand-Croix de l'Ordre de Karl Valentin de Munich
1985 : Médaille d'Or Constitutionnelle du Landtag de Bavière
1985 : Grand-Croix de l'Ordre du Mérite de la République Fédérale d'Allemagne
1977 : Grand-Croix de l'Ordre du Mérite de Bavière
1977 : Grand-Croix de l'Ordre National du Mérite de la République de l'Equateur

Ses dernières news

Toutes ses news
Béatrice Dalle "remercie Jésus (cette "rockstar") d'être en vie"
Hélène Garçon
29 novembre 2016

Béatrice Dalle "remercie Jésus (cette ...

29 novembre 2016
article
Terrence Malick se plonge dans la Seconde Guerre mondiale en Autriche
Marine de Guilhermier
27 juin 2016

Terrence Malick se plonge dans la Seconde ...

27 juin 2016
article

Vos réactions doivent respecter nos CGU.