Juan Carlos Ferrero

  • En bref
  • news
  • vidéos
  • photos
  • Filmographie
  • Discographie
Juan Carlos Ferrero©Abaca

Très vite repéré, l'adolescent quitte le domicile parental à l'âge de 14 ans pour s'installer d'abord chez son entraîneur puis rejoindre l'Académie de tennis. Deux ans plus tard, le jeune homme est profondément marqué par la mort de sa mère des suites d'un cancer : il pense alors arrêter sa carrière. Juan Carlos trouve cependant la force de continuer et lui dédiera toutes ses futures victoires. Durant ces sept années, le jeune joueur sera deux fois champion du monde dans sa catégorie d'âge, à 13 et à 14 ans, et remportera le prestigieux tournois des "Petits Princes" en juillet-août 1993 ainsi que celui des "Petits As" en janvier 1994.

Juan Carlos Ferrero rejoint les professionnels en 1998 mais ne participe alors qu'à des tournois challenger. C'est en 1999 qu'il remporte la première victoire de sa carrière à l'Open de Majorque. L'année suivante, il échoue face à Kuerten en demi-finale de Roland-Garros mais remporte la Coupe Davis. 2001 est une année couronnée de succès pour le tennisman qui remporte 4 tournois (The Dubaï Tennis Championships, l'Open Estoril (Portugal), l'Open Seat (Espagne) et les Tennis Masters Series Roma). Après une nouvelle demi-finale à Roland-Garros, l'Espagnol termine l'année à la 5ème place mondiale.

Vainqueur de 2 tournois en 2002, Ferrero décrochera de nouveau quatre titres en simple l'année suivante, en s'imposant notamment sur la terre battue de Monte-Carlo, en remportant Roland-Garros ainsi que les Masters de Madrid et en atteignant la finale de l'US Open. Le joueur, très efficace sur terre battue, possède un jeu agressif, avec un puissant coup droit précis et une vitesse excellente. Après avoir été quelque temps numéro 1 mondial, Juan Carlos termine l'année à la 3ème place du classement.

A partir de 2004, le joueur traversera cependant une mauvaise passe. Malgré une finale à l'Open d'Australie, Juan a du mal à s'imposer dans les grands tournois et termine 31ème mondial à la fin de l'année. Entre 2005 et 2009, celui que l'on surnomme "le moustique" ne remporte aucun tournoi et est relégué au-delà du top 100. C'est en 2009 que le tennisman fait son grand retour, plus en forme que jamais : il s'impose alors à Casablanca, plus de 5 ans après son dernier titre.

Cette même année, il remporte une nouvelle Coupe Davis et remonte à la 23ème place du classement mondial, avant de décrocher 3 titres en 2010 (le Brasil Open, Copa Telmex et la Studena Croatia Open Umag). Avec ces 3 victoires sur terre battue, il réalise le meilleur bilan sur cette surface derrière Nadal et Ferrer. Fin 2010, le sportif occupe la 29ème place du classement. Son palmarès comprend alors 15 titres : 1 Roland Garros, 4 Masters 1000, 2 Series 500 et 8 Series 250 avec également 3 ... Coupe Davis.

Son année 2011 sera cependant marquée par de nombreuses blessures et plusieurs mois d'absence. Cette année-là, il ne remportera qu'un seul tournoi, le 16ème et dernier titre de sa carrière : la Mercedes Cup de Stuttgart sur le circuit ATP 250. Il terminera sa saison à la 50ème place mondiale avec 20 victoires pour 11 défaites.

L'année 2012, dernière de sa carrière, sera ponctuée de contre-performances. Il est malgré tout sélectionné pour le premier tour de la Coupe Davis. La mauvaise série continue cependant : après avoir perdu lors de sa tournée sud-américaine, Ferrero est éliminé au premier tour des Masters de Madrid. Bien qu'il réussira notamment à éliminer Gaël Monfils, alors 14ème joueur mondial, lors des Masters de Rome, il sera tout de même éliminé en 1/8 de finale face à Roger Federer.

C'est le 12 septembre 2012 que Juan Carlos Ferrero annonce mettre fin à sa carrière après l'Open de Valence. Son dernier match en simple se solde par une défaite au 1er tour face à son compatriote Nicolás Almagro, tandis que son dernier match en double, en binôme avec son ami David Ferrer, aura lieu en demi-finale du tournoi : ce sera là sa meilleure performance en double dans un tournoi professionnel depuis ses débuts sur le circuit ATP en 1998.

Palmarès :

Titres en individuel

1999 : Open Mallorca (Espagne)
2000 : Copa Davis
2001 : The Dubaï Tennis Championships (Émirats arabes unis)
2001 : Open Estoril (Portugal)
2001 : Open Seat, Barcelone (Espagne)
2001 : Tennis Masters Series Roma (Italie)
2002 : Tennis Masters Series Monte Carlo (Monaco)
2002 : Open Salem, Hong Kong (Chine)
2003 : Tennis Masters Series Monte Carlo (Monaco)
2003 : Open de Tenis Comunidad Valenciana, Valence (ESP)
2003 : Roland Garros (France)
2003 : Tennis Masters Series Madrid (Espagne)
2004 : Copa Davis
2009 : Grand-prix Hassan II, Casablanca ATP 250 (Maroc)
2009 : Copa Davis
2010 : Brasil Open, ATP 250 (Brésil)
2010 : Copa Telmex, Buenos Aires, ATP 250 (Argentine)
2010 : Studena Croatia Open Umag, Umag ATP 250 (Croatie)
2011 : Mercedes Cup, Stuttgart, ATP 250 (Allemagne)

Finales en individuel

2000 : The Dubaï Tennis Championships (Émirats arabes unis)
2000 : Open Seat, Barcelone (Espagne)
2001 : Tennis Masters Series Hambourg (Allemagne)
2001 : UBS Open Gstaad (Suisse)
2002 : Roland Garros (France)
2002 : Generali Open, Kitzbuhel (Autriche)
2002 : Tennis Masters Cup, Shangai (Chine)
2003 : Adidas International, Sydney (Australie)
2003 : US Open, New York (Etats-Unis)
2003 : Thailand Open, Bangkok (Thaïlande)
2003 : Copa Davis
2004 : ABN AMRO World Tennis Tournament, Rotterdam (Pays-Bas)
2005 : Open Seat, Barcelone (Espagne)
2005 : BA-CA Tennis Trophy, Vienne (Autriche)
2006 : Western & Southern Financial Group, TMS Cincinnatti (Etats-Unis)
2007 : Brasil Open, Costa do Sauípe ATP 250 (Brésil)
2008 : Heineken Open, Auckland ATP 250 (Nouvelle-Zélande)
2009 : Studena Croatia Open Umag, Umag ATP 250 (Croatie)
2010 : Abierto Mexicano Telcel, Acapulco ATP 500 (Mexique)

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU