Justine Levy

Justine Levy©Abaca, Jérôme Domine

Née le 4 septembre 1974 dans le 16ème arrondissement de Paris de la rencontre entre l'écrivain Bernard-Henri Lévy et le mannequin vedette des années 1960 Isabelle Doutreluigne, Justine Lévy grandit dans des disputes constantes. Au divorce de ses parents, son père va compter double, jouant à la fois les rôles de père et de mère. Sa mère, fantasque, étant à la fois absente et trop présente.

Ce mal de mère va irriguer la plupart de ses futurs romans. C'est en 1995 qu'elle prend la plume, après avoir baigné dans le milieu de la littérature comme lectrice pendant neuf ans à la maison d'édition Calmann-Lévy puis aux éditions Pauvert. Mais surtout après avoir eu un véritable coup de coeur pour le roman "Belle du Seigneur" d'Albert Cohen, qui l'a convaincu que l'on pouvait écrire comme on parlait, avec de longues phrases et des monologues.

Dans "Le Rendez-vous", l'ancienne étudiante en philosophie évoque les rapports difficiles que Louise - elle-même - entretenait avec sa mère, désarmante et excessive. Ces rendez-vous manqués avec cette jolie maman qui ne lui a pas donné signe de vie depuis déjà un an. Plutôt bien reçu par la critique, il se vend à 200 000 exemplaires et remporte le Prix Contre-point de la littérature française. Elle signe même un contrat avec les États-Unis qui l'édite deux ans plus tard.

Mais c'est son deuxième roman, "Rien de grave" (2004), qui va la propulser en tête des ventes. Inspiré de sa propre vie et plus particulièrement d'un évènement marquant qu'elle a vécu en 2000, elle va faire de ce drame un matériel romanesque pour cette oeuvre. Sorte de "Phèdre" moderne, l'écrivaine a été trompée par son mari, le philosophe Raphaël Enthoven, qui s'en est allé avec une certaine Carla Bruni, à l'époque en couple avec son père, l'éditeur Jean-Paul Enthoven, ami de BHL. Mariée depuis 1996 à Raphaël, Justine Lévy divorce en 2000 et tombe dans la spirale infernale des amphétamines.

Après bon nombre de cures de désintoxication et le soutien de son paternel, la ... littéraire se remet à l'écriture. Ce livre autobiographique devient un véritable best-seller, vendu à plus de 110 000 exemplaires en moins d'un mois et lauréat du prix littéraire Le Vaudeville et du Grand Prix Littéraire de l'Héroïne Marie France en 2004. L'année suivante, les États-Unis éditent cet objet de scandale qui remue le tout-Paris, les personnages, bien que travestis, étant aisément reconnaissables.

Pour son troisième roman, "Mauvaise fille", paru en 2009, Louise est cette fois-ci confrontée à deux évènements parallèles : le cancer de sa mère et sa première grossesse. Les fait s'interrogent, se répondent, s'entrechoquent. Une nouvelle fois inspiré de sa propre histoire, de la naissance de sa fille Suzanne au décès de sa mère d'un cancer. Lauréat du Prix Goncourt, le roman est adapté au cinéma en 2012 par le réalisateur Patrick Mille, qui n'est pas n'importe qui puisque le "sauveur" de l'écrivaine : son mari. Ce dernier choisi la chanteuse de rock Izïa Higelin pour camper le rôle de sa femme - donc Louise - et Carole Bouquet pour celui de la mère. La rockstar remportera à cette occasion le César du Meilleur espoir féminin.

Membre du jury du Prix Françoise-Sagan en 2010, Justine Lévy publie quatre ans plus tard son dernier roman en date, "La gaieté", publié aux Éditions Stock où elle a été lectrice un temps dans les années 2000. C'est le fait d'être mère qu'elle malmène ici, elle qui élève à la ville deux enfants. Alors mère, Louise prend le pari de ne pas faire trimballer à ses enfants les névroses qui règnent dans la famille depuis des générations. Ses enfants ne seront pas comme elle, ils échapperont à la mélancolie et la folie qu'elle se traîne depuis toujours. Raconter ses drames sans en faire un drame : voilà ce que l'écrivaine sait faire de mieux.


Récompenses :

2004 : Prix du Vaudeville pour "Rien de grave"
2004 : Grand Prix Littéraire de l'Héroïne Marie France pour "Rien de grave"
1995 : Prix Contre-point de la littérature française pour "Le Rendez-vous"

Ses dernières news

Toutes ses news
Aznavour, Cabrel, Renaud se mobilisent pour défendre la chanson française
Sébastien Jenvrin
13 juin 2016

Aznavour, Cabrel, Renaud se mobilisent pour ...

13 juin 2016
article

Ses dernières vidéos

Toutes ses vidéos
Mauvaise fille - bande annonce - (2012)
01:47

Mauvaise fille - bande annonce - (2012)

Louise apprend simultanément qu'elle est ...
30 août 2017
Cet amour-là - bande annonce - (2002)
01:27

Cet amour-là - bande annonce - (2002)

Yann Andréa, un étudiant de province, tombe ...
23 août 2017

Ses derniers films

Tous ses films

Mauvaise fille

drame
sortie le 28 novembre 2012
Mauvaise fille

Cet amour-là

comédie romantique
sortie le 16 janvier 2002
Cet amour-là

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.