Kery James

Kery James©Abaca

Né en Guadeloupe, de parents haïtiens, Kery James passe les sept premières années de sa vie sur son île natale avec sa mère, avant de rejoindre la métropole avec sa soeur. Il découvre la vie en banlieue parisienne, et sa culture alternative comme le rap. Dès l'âge de 11 ans, il écrit un premier texte sur le racisme. Il se fait remarquer par MC Solaar lors d'un atelier d'écriture organisé à la MJC d'Orly. A 13 ans, il fonde avec trois de ses amis le groupe Ideal Junior. Le quatuor est rejoint en 1991 par DJ Mehdi, qui compose désormais toutes les parties instrumentales.
Après une brouille avec son producteur de l'époque, qui bloque la sortie de son premier album, le groupe, amputé de deux de ses membres, est renommé Ideal J. Il faut attendre 1996 pour que sorte ce premier essai baptisé Original MC, mais c'est avec l'album Le Combat Continue et notamment le titre Hardcore, en 1998, qu'il connaît le succès.
Suite à l'assassinat de l'un de ses amis d'enfance, Kery James décide d'abandonner la musique et de se tourner vers la religion. Encouragé par ses proches à ne pas renoncer à sa carrière musicale, il revient avec un discours qui a radicalement changé. Son engagement religieux sera au coeur de son premier album solo, Si c'était à Refaire, qui sort en ... octobre 2001. Exit les paroles violentes d'Ideal J, le rappeur repenti fait désormais dans la réflexion plus approfondie. Son premier album connaît un large succès critique et devient disque d'or.
Il confirme sa foi en l'Islam et tente de montrer la vraie image de sa religion avec l'album Ma Vérité, qui fait suite à une vague d'attentats causés par des terroristes se réclamant de courants religieux musulmans. Mais l'album est un échec commercial. Kery James renoue avec le succès avec A l'ombre du show-busines, qui devient rapidement disque d'or, puis disque de platine, grâce, notamment, aux titres Le Combat Continue Part III, À l'Ombre du Show-Business (en duo avec Charles Aznavour), Banlieusards et Je m'écris (en trio avec Zaho et Grand Corps Malade). Le succès est également au rendez-vous sur Réel, son disque suivant.
La même année, il annonce son retrait du rap français. Il n'effectue son retour qu'en 2012 avec le single Lettre à la République, vu plus de huit millions de fois sur YouTube. Quelques mois plus tard sort l'album 92.2012. Il est suivi l'année d'après par Dernier MC, dont le single du même nom dépasse quant à lui le million de vues.
Discographie :
2001 : Si c'était à refaire
2004 : Savoir et vivre ensemble
2005 : Ma vérité
2008 : À l'ombre du show business
2009 : Réel
2012 : 92-2012
2013 : Dernier MC

Ses dernières news

Toutes ses news
Passi, Dr. Dre, The Cure... ces artistes qui ont samplé Charles Aznavour
Fabien Gallet
03 octobre 2018

Passi, Dr. Dre, The Cure... ces artistes qui ...

03 octobre 2018
article
Ces stars originaires d'outre-mer
Laetitia Reboulleau
17 janvier 2018

Ces stars originaires d'outre-mer

17 janvier 2018
diaporama
10 noms incontournables du rap français
Fabien Gallet
01 novembre 2017

10 noms incontournables du rap français

01 novembre 2017
diaporama
MC Solaar s'apprête à faire son grand retour avec un nouvel album
Fabien Gallet
04 juillet 2017

MC Solaar s'apprête à faire son grand retour ...

04 juillet 2017
article

Vos réactions doivent respecter nos CGU.