Khaled

Khaled©Getty Images, Frédéric Souloy

Khaled a grandi dans le quartier Eckmühl à Oran. Il se passionne pour la musique dès son plus jeune âge, en écoutant beaucoup de musique marocaine, ainsi que les rockeurs Elvis Presley et Johnny Hallyday. A l'adolescence, compose ses premières chansons, contre l'avis de son père qui voit d'un très mauvais oeil les aspirations artistique du garçon. En 1974, il enregistre tout de même son premier 45 tours Trig el lici sous le nom de Cheb Khaled. En parallèle, il exerce quelques jobs alimentaires comme garçon de café ou cireur de chaussures, tout en se produisant dans les cérémonies de mariage ou de circoncision, puis dans les cabarets d'Oran.
La musique raï, qui se développe considérablement à la fin des années 1970, permet à Cheb Khaled de transcender ses envies de transgressions (alcool, fête, sexe) à l'ordre moral de la société algérienne de l'époque. Si les textes font allusion aux plaisirs hédonistes, la musique reprend quelques repères traditionnels, et s'accompagnent progressivement d'éléments plus modernes (guitares électriques, synthétiseurs, boîte à rythmes, etc.). Son rêve de liberté, Cheb Khaled le réalise en allant pour la première fois en France en 1986, à l'occasion du festival de Bobigny, premier rendez-vous hexagonal dédié au raï, où se produit également Cheb Mami.
C'est cette même année qu'il fait la rencontre de Djilali Ourak et Marc Céda, qui vont permettre à Khaled de signer chez Universal. Sa carrière prend un véritable élan en 1992 avec la sortie de l'album Khaled, produit à Los Angeles par Don Was et à Bruxelles par Michael Brook. Le disque est un énorme carton en France et au Maghreb, mais aussi dans d'autres pays du monde comme le Brésil. Le titre Didi devient le premier morceau en arabe à entrer dans le Top 50 français. Deux ans plus tard, En 1994, Khaled reçoit un César de la meilleure musique écrite pour un film pour Un, deux, trois, soleil de Bertrand Blier.
En 1996, l'album Sahra, produit par Don Was et Philippe Eidel, lui permet de renouer avec le succès grâce au tube Aïcha, écrit par Jean-Jacques Goldman. La même année, il reprend en duo avec Mylène Farmer le morceau de Michel Polnareff, La Poupée qui fait non, qu'il interprète sur scène à ... l'occasion du Tour 96 de Mylène Farmer. Un single sortira dans la foulée. En 1998, il participe à l'album 1 Douar d'Alan Stivell.
En 1997, son épouse dépose plainte contre lui pour violences conjugales, avant de se rétracter. Même si cette affaire égratigne son image, elle ne l'empêche pas de connaître à nouveau le succès en 1999 avec 1, 2, 3 Soleils, le trio formé avec Rachid Taha et Faudel. Le 7 mai 2001, Khaled est condamné par le tribunal correctionnel de Nanterre à deux mois de prison avec sursis pour "abandon de famille". Ce qui ne l'empêche pas d'être nommé Ambassadeur de bonne volonté de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO).
Le 11 juin 2010, il participe à la cérémonie d'ouverture de la Coupe du monde de football en Afrique du Sud, où il chante son plus gros tube Didi. L'année suivante, il enregistre et sort l'album C'est la vie dont 9 titres sont produits par RedOne, dont la chanson éponyme. Le disque lui permet de décrocher plusieurs prix dont une Victoire de la Musique en 2013. Coup de théâtre et gros coup dur pour sa carrière : le 3 avril 2015, Khaled est condamné par le tribunal de grande instance de Paris pour avoir plagié la musique d'un auteur algérien, Cheb Rabah, pour la composition de son plus gros tube international, Didi.
Discographie :
2012 : C'est la vie
2009 : Liberté
2004 : Ya Rayi
2001 : El Lil Ou Nour
1999 : Kenza
1999 : 1,2,3, Soleils
1998 : Hafla
1996 : Sahra
1993 : N'ssi, N'ssi
1992 : Khaled
1988 : Kutché (avec Safy Boutella)
1987 : Ya Taleb
1985 : Khoude K'rak
1983 : Der Ghalta
1978 : Nenssa Souad
1974 : Trig lycee
Récompenses :
2013 : World Music Awards pour C'est La Vie
2013 : Victoire de la musique pour l'album C'est La Vie
2009 : NME Awards, Meilleur duo, avec Magic System
2006 : Prix Méditerranéen pour la créativité
1999 : World Music Awards, pour le projet 1,2,3 Soleils, partagé avec Rachid Taha et Faudel
1998 : le Prix européen MTV Europe Music Awards
1997 : World Music Awards, Chanson de l'année et Album de l'année pour Sahra
1997 : Victoires de la musique, Chanson de l'année pour Aïcha
1995 : Victoires de la musique, Artiste de l'année
1994 : César de la meilleure musique pour Un, deux, trois, soleil de Bertrand Blier

Ses dernières news

Toutes ses news
Rachid Taha : ses 5 morceaux qui ont marqué l'Histoire du raï
Fabien Gallet
12 septembre 2018

Rachid Taha : ses 5 morceaux qui ont marqué ...

12 septembre 2018
article
10 courants musicaux qui n'ont pas fait long feu
Fabien Gallet
16 août 2017

10 courants musicaux qui n'ont pas fait long feu

16 août 2017
diaporama
Ces tubes accusés de plagiat
Sébastien Jenvrin
07 septembre 2016

Ces tubes accusés de plagiat

07 septembre 2016
diaporama
Le raï, bientôt au patrimoine mondial de l'Unesco ?
Sébastien Jenvrin
01 septembre 2016

Le raï, bientôt au patrimoine mondial de ...

01 septembre 2016
article

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU