La Grande Sophie

La Grande Sophie©Abaca

Sophie Huriaux grandit à Port-de-Bouc, dans la région de Marseille, où elle commence l'apprentissage de la guitare à l'âge de 9 ans. Quatre ans plus tard, elle monte son premier groupe de rock Entrée interdite avec son frère et un ami, et se produit dans son collège pour la Fête de la musique.

Après avoir suivi les Beaux-arts en spécialité sculpture pendant deux ans, elle décide de se consacrer à ses compositions. En 1995, elle déménage à Paris et écume les salles de la capitale. C'est à ce moment-là qu'elle prend le pseudonyme de La Grande Sophie, en référence à sa taille importante (1,78m). Le créateur des Francofolies de la Rochelle, Jean-Louis Foulquier, la repère l'année suivante et l'invite à participer au festival, après avoir joué au Printemps de Bourges. Elle publie son premier album La Grande Sophies'agrandit en 1997 sur le label Les Compagnons de la Tête de mort, vendu à 5 000 exemplaires. Quatre ans plus tard, la Grande Sophie sort chez Sony Music France Le Porte-bonheur, sur lequel figure son tube Martin et qui s'écoule à 30 000 exemplaires.

En 2003 paraît son troisième album Et si c'était moi, sur le label AZ d'Universal, sur lequel on retrouve les singles Du Courage et On savait (devenir grand), avant d'assurer la première partie de Mickey 3D au Zénith, et celle de Calogero. En 2005, elle est nommée Révélation scène de l'année ... aux Victoires de la musique. La même année, elle publie l'album La suite, plus folk que ses précédents opus, qui la propulse sur la scène du Zénith de Paris, avant de partir en tournée au Canada.

En janvier 2009, sort Des vagues et des ruisseaux, ouvrant son répertoire vers la chanson à texte. Après avoir participé à l'album hommage à Maxime Le Forestier en interprétant Comme un arbre dans la ville, elle retourne en studio. La Place du Fantôme sort en 2012.

Trois ans plus tard, La Grande Sophie planche sur son septième album Nos histoires qui sort à la rentrée de septembre 2015. Plus tôt dans l'année, la chanteuse publie le single Maria Yudina, évoquant la vie et le destin de la pianiste virtuose russe du même nom, fervente opposante au régime soviétique décédée il y a 35 ans à Moscou.

Discographie :

1997 : La Grande Sophie s'agrandit
2001 : Le Porte-bonheur
2003 : Et si c'était moi
2005 : La Suite...
2009 : Des vagues et des ruisseaux
2012 : La Place du fantôme

Récompenses :

2005 : Victoire de la musique groupe ou artiste révélation scène
2010 : Grand Prix de l'Académie Charles-Cros pour Des vagues et des ruisseaux
2013 : Victoire de la musique de l'album de chansons de l'année pour La Place du fantôme
2013 : Meilleure musique au Festival de la fiction TV de La Rochelle pour Nom de Code : Rose

Ses dernières news

Toutes ses news
Françoise Hardy : retour sur ses 10 chansons culte
Fabien Gallet
16 janvier 2019

Françoise Hardy : retour sur ses 10 chansons culte

16 janvier 2019
diaporama
Les femmes de la semaine du 17 au 23 novembre 2018
Solène Filly
23 novembre 2018

Les femmes de la semaine du 17 au 23 novembre 2018

23 novembre 2018
diaporama
En écoute : SANSEVERINO "Montreuil / Memphis"
La rédaction
18 octobre 2017

En écoute : SANSEVERINO "Montreuil / ...

18 octobre 2017
article
"La discrète", un documentaire sur Françoise Hardy bientôt diffusé sur Arte
Clara Lemaire
16 septembre 2016

"La discrète", un documentaire sur ...

16 septembre 2016
article

Vos réactions doivent respecter nos CGU.