Lenny Nangis

  • En bref
  • news
  • vidéos
  • photos
  • Filmographie
  • Discographie
Lenny Nangis©Getty Images

Membre pendant un an du Cygne Noir Basse-Terre, le club de football guadeloupéen de sa ville, il rejoint ensuite pendant sept ans la section amateur du club Juvenis, situé à Sainte-Rose, à 70 kilomètres de sa ville natale.

À son arrivée en Métropole en 2009, le Guadeloupéen intègre le club normand du SM Caen, qui le forme pendant deux ans, avant de lui faire signer son premier contrat professionnel.

Dans la cour des grands, l'adolescent fait sensation. Il joue pour la première fois en Ligue 1 en 2011, face à Auxerre, et marque son premier but le 19 novembre de la même année, face à l'AC Ajaccio. Au total cette saison-là, le footballeur, entraîné par Franck Dumas, participe à quatorze matchs, dont onze en championnat et trois en Coupe de la Ligue.

Au début de la saison 2012-2013, difficile pour la nouvelle recrue de poursuivre sur sa lancée. En effet, le club, relégué en Ligue 2 à la fin de la saison précédente, a changé d'entraîneur. Contrairement à Franck ... Dumas, le nouveau venu, Patrice Garande, octroie moins de temps de jeu au jeune ailier, qui doit attendre la fin de la saison pour redevenir titulaire. Il disputera au total huit matchs.

Le club normand rencontre des hauts et des bas mais parvient finalement à remonter en première division à la fin de la saison 2013-2014, notamment grâce au but qu'il inscrit à Brest en championnat. Nangis en profite alors pour prolonger son contrat de deux saisons supplémentaires. Malgré son début de saison 2014-2015 très satisfaisant, Patrice Garande déclare que le niveau du joueur est encore perfectible.

En parallèle de son évolution au sein du club normand, Lenny Nangis joue pour la première fois en mars 2015 sous le maillot de l'Equipe de France espoirs, après avoir été plusieurs fois sélectionnés en équipe nationale (moins de 16, 17, 18, 19 et 20 ans) depuis 2009.

Le 31 août 2015, le SM Caen cède l'ailier au Lille OSC pour une durée de quatre ans et un montant estimé à 1 million d'euros.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.