Leonard Cohen

  • info
  • photos
Chargement en cours
La + épistolaire : "So long, Marianne" (1967) de Leonard Cohen
La + épistolaire : "So long, Marianne" (1967) de Leonard Cohen
C'est en 1960, sur l'île grecque d'Hydra, que Leonard Cohen fait la rencontre de Marianne Ihlen, l'ex-compagne de son ami l'écrivain norvégien Axel Jensen. Elle deviendra la muse du poète du folk et son amante. Mais cette relation avec celle que l'artiste canadien considérait comme "la plus belle femme qu'il ait jamais connue" ne passera pas la décennie. Reste cette chanson écrite en 1967, comme le souvenir d'un amour puissant. En juillet 2016, apprenant qu'elle était mourante, le musicien lui a adressé une dernière lettre, rendue public : "Eh bien Marianne, voici venu le temps où nous sommes vraiment si vieux que nos corps partent en morceaux, et je crois que je vais te suivre très bientôt. Sache que je suis si près derrière toi qu'en tendant ta main, tu peux toucher la mienne." Leonard Cohen ne pouvait mieux prédire les choses, lui qui est décédé trois mois et demi plus tard. Leonard Cohen en août 1967.
3/3

Autres diaporamas

Vos réactions doivent respecter nos CGU.