Mac DeMarco

Mac DeMarco©Getty Images

À peine son diplôme de fin d'études en poche, Mac DeMarco quitte Edmonton pour rejoindre Vancouver où il partage son temps entre la conception de vidéos artisanales à l'ambiance néo-psychédélique et son groupe fuzz pop Makeout Videotape. Entouré d'Alex Calder et Jen Clement, cette expérience lui permet de signer un premier contrat chez Unfamiliar Records et de partir en tournée avec Japandroids.
2012 marque un tournant pour le multi-instrumentiste qui signe un contrat avec le label hype Captured Tracks, lequel a déjà signé des artistes indépendants comme The Soft Moon, Wild Nothing ou Veronica Falls. Désormais installé à Montreal, Mac DeMarco signe un premier album sous son vrai nom, baptisé Rock and Roll Night Club. Sa particularité ? Le musicien y joue avec une guitare acheté pour ... 30 dollars canadiens quand il avait seize ans, instrument qu'il ne quittera plus. La même année, Mac DeMarco rempile avec l'album 2, qui reçoit un très bon accueil critique. Mais c'est véritablement le LP Salad Days (2014) qui propulse le Canadien sur le devant de la scène indé avec notamment la note de 8.5 et la mention "Best New Music" sur le site américain Pitchfork.
Le 7 août 2015, Mac DeMarco publie le EP Another One, qui a la particularité d'avoir été enregistré de A à Z par le Canadien à son nouveau domicile situé dans le Queens, à New York.
Discographie :
2012 : Rock and Roll Night Club
2012 : 2
2014 : Salad Days
2015 : Another One (EP)
2015 : Some Other Ones

Vos réactions doivent respecter nos CGU.