Mamadou Niang

  • En bref
  • news
  • vidéos
  • photos
  • Filmographie
  • Discographie
Mamadou Niang©Abaca

Il se fait repérer par l'entraîneur du Havre Athletic Club, Carlos Lopez, qui l'intègre au centre de formation.

En 2000, le jeune joueur est sélectionné par l'ES Troyes AC mais commence à ne faire ses preuves que l'année suivante, en marquant son premier but le 17 février 2001 contre Metz, sur un total de deux pour le reste de la saison. Son club se qualifie et gagne la Coupe Intertoto et se fraye un chemin vers le Coupe UEFA. Pour la deuxième année consécutive Troyes finit 7ème du championnat en 2002 mais Niang, qui ne trouve pas ses marques, se fait finalement prêter par le club au FC Metz l'année suivante.

Parallèlement, sa carrière internationale démarre quand il se fait recruter par le Sénégal en 2002 bien qu'il ne joue pas au Mondial cette année-là.

Le Football Club de Metz, qui est alors en deuxième division, parvient à se hisser jusqu'à la Ligue 1, notamment grâce à Niang qui marque 5 buts sur 12 matchs. Troyes s'étant fait reléguer en D2 la même année, le jeune joueur préfère ne pas retourner avec son premier club.

Mamadou Niang passe ensuite deux ans à Strasbourg, où le RC lui permet de se révéler. Il fait un bon début de saison en 2003 où il marque 8 buts en 15 rencontres. L'arrivée de Mickaël Pagis en 2004 marque une nouvelle ère pour Niang puisque les deux joueurs forment un duo remarquable et marquent 27 buts cette année-là dont 15 par Niang. Le RC Strasbourg remporte la Coupe de la Ligue.

Avec l'équipe sénégalaise, il dispute la Coupe d'Afrique des Nations 2004 et se verra éliminé à la porte des demi-finales.

Courtisé par plusieurs clubs, Niang, qui s'est lié d'amitié avec son entraîneur de Metz Jean Fernandez, préfère suivre ce dernier quand il part à Marseille.

Avec un contrat de 7 millions d'euros pour une durée de 4 ans, Niang débute le 2 juillet 2005 et se retrouve régulièrement sélectionné (24 titularisations pour 28 matchs) et est nommé meilleur buteur du club (10 buts).

En 2006, le footballeur dispute la CAN avec le Sénégal et arrive 3ème du championnat.

Le joueur prend peu à peu ses marques à Marseille et élève son record personnel à 18 buts pour la saison 2006-2007, dont 12 en championnat. L'OM arrive à se qualifier pour la première fois depuis 4 ans à la Ligue des Champions et arrive en finale de la Coupe de France.

En 2007, Niang est le deuxième meilleur buteur du championnat et se voit nommer pour le titre ... de meilleur joueur de l'année. Karim Benzema, qui avait marqué deux buts de plus que lui, remporte finalement le trophée UNFP.

Fort de son succès, Niang prolonge une première fois son contrat avec l'Olympique jusqu'en 2012 puis jusqu'en 2014. La saison 2009-2010 sera la meilleure de sa carrière puisque Niang, alors désigné capitaine de l'équipe et offre à l'OM le doublé Coupe de la Ligue-Championnat de France avec 18 buts en championnat, décrochant au passage le titre de meilleur buteur.

La carrière du joueur sous le maillot de l'OM sera des plus prolifiques puisqu'il sera nommé 8ème meilleur buteur de l'histoire du club. Il met cependant fin à son contrat en août 2010 et s'envole en Turquie pour rejoindre le club Fenerbahçe. Alors qu'il avait signé pour une durée de 4 ans pour 8 millions d'euros, il n'y restera qu'une saison, en raison de l'affaire des matchs truqués qui poussa le club à faire des économies. Cependant Niang brille puisqu'il marque 15 buts en championnat et permet à son équipe de remporter la Super Ligue.

Mamadou Niang se fait racheter par les Qataris et arrive au All-Sadd Doha qui remporte la Ligue des Champions Asie dès novembre 2011. Le club parvient à la troisième place du podium de la Coupe du monde des clubs et quatrième au championnat qatari.

Sa carrière internationale reprend de la hauteur en 2012 puisqu'il est nommé capitaine de l'équipe du Sénégal pour la CAN 2012, et ce après n'avoir marqué aucun but lors de la Coupe de 2008 et n'avoir pas été sélectionné pour les qualifications de la CAN et du Mondial de 2010.

Depuis 2014, il joue en France à l'AC Arles-Avignon.

Récompenses :

2005 : Joueur du mois de mai de la Ligue 1 (RC Strasbourg)
2005 : Joueur du mois de décembre de la Ligue 1 (OM)
2007 : Joueur du mois de décembre de la Ligue 1 (OM)
2007 : Footballeur sénégalais de l'année par l'Association nationale de la presse sportive
2009 : Soulier d'Or Sénégal
2010 : Plus beau but de la Ligue 1 de la saison (marqué contre Montpellier HSC avec l'OM)
2010 : Meilleur buteur de la Ligue (18 buts)

Palmarès :

2001 : Coupe Intertoto avec l'ES Troyes AC
2005 : Coupe de la Ligue avec le RC Strasbourg
2005 : Coupe Intertoto avec l'Olympique de Marseille
2010 : Championnat de France avec L'Olympique de Marseille
2010 : Coupe de la Ligue avec L'Olympique de Marseille
2011 : Championnat de Turquie avec le Fenerbahçe
2011 : Ligue des champions de l'AFC avec l'Al-Sadd SC
2013 : Championnat du Qatar avec l'Al-Sadd SC

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.