Manuel Valls

Manuel Valls©Abaca

Fils d'un artiste peintre catalan, c'est à 17 ans, après des études d'histoire, qu'il entre dans la sphère politique. En 1980, il entre au Parti socialiste. De conseiller régional d'Île-de-France, il devient adjoint au maire d'Argenteuil jusqu'en 1998, jusqu'à devenir maire d'Evry en 2001.
Mais l'homme politique à qui il doit son ascension au sein des couloirs de la République n'est autre queLionel Jospin, pour qui il est nommé chargé de la communication et de la presse à son cabinet, tout au long de son mandat de Premier ministre, de 1997 jusqu'en 2002.
Surnommé l'homme politique de gauche le plus à droite et connu pour sa politique dite de "surveillance" tandis qu'il occupe le poste de Maire d'Evry,Nicolas Sarkozy, favorable à un gouvernement d'ouverture, pense à lui pour le poste de Premier ministre. Mais Manuel Valls décline sa proposition.
Déjà père de quatre enfants nés d'un premier mariage, l'homme politique épouse en 2010 la violoniste Anne Gravoin. Deux ans plus tard, lorsque le représentant du parti socialiste, François Hollande, remporte l'élection présidentielle, il intègre le gouvernement en tant que Ministre de l'intérieur. Puis devient Premier ministre lors de la démission deJean-Marc Ayrault en 2014. Les français croient en lui ainsi qu'au remaniement et lui accordent 58% d'opinions favorables.
Quelques jours après que François Hollande ait déclaré, le 1er décembre 2016, qu'il ne se présenterait pas à la prochaine élection présidentielle, Manuel Valls annonce sa propre candidature. Le 5 décembre, le Premier ministre ... tient en effet un discours dans lequel il dit vouloir "tout donner pour la France qui m'a tant donné", précisant qu'il s'est entretenu avec le Président de la République auquel il a ainsi présenté sa démission, effective dès le 6 décembre.
Mais voilà que, lors de la primaire de la gauche organisée les 22 et 29 janvier 2017, Manuel Valls cède son ticket à l'élection présidentielle à Benoît Hamon, ne parvenant pas à remporter le second tour avec seulement 41,39% des suffrages. Alors que ce dernier échouera lui-même au scrutin national, l'ancien Premier ministre a depuis bien du mal à se faire une place dans l'échiquier politique. Lui qui décide finalement de soutenir Emmanuel Macron durant la campagne, quitte à se faire bien des ennemis au sein du PS.
Après quelques mois difficiles, et une élection législative passée de justesse - il l'emporte dans l'Essonne avec seulement 139 voix d'avance sur sa rivale de la France insoumise, Farida Amrani, le 18 juin 2017 - Manuel Valls finit par définitivement choisir son camp. Il annonce le 27 juin 2017 quitter le Parti socialiste pour siéger à l'Assemblée au sein de la majorité présidentielle, en tant que député apparenté au groupe La République en marche.
Récompenses :
2014 : Grand-croix de l'ordre national du Mérite remis par le président de la République
2013 : Grand-croix de l'ordre du Mérite civil (Espagne)
2013 : Commandeur de l'ordre du Mérite ivoirien
2011 : Commandeur de l'ordre du Ouissam Alaouite du Maroc

Ses dernières news

Toutes ses news
Manuel Valls annonce sa séparation avec sa femme Anne Gravoin
Fabien Gallet
18 avril 2018

Manuel Valls annonce sa séparation avec sa ...

18 avril 2018
article
Les politiques au Salon de l'Agriculture : 3 grands moments
Fabien Gallet
23 février 2018

Les politiques au Salon de l'Agriculture : 3 ...

23 février 2018
article
Pourquoi Édouard Philippe s'est-il mis à la boxe ?
Hélène Demarly
23 mai 2017

Pourquoi Édouard Philippe s'est-il mis à la boxe ?

23 mai 2017
article
Emmanuel Macron, star de fictions érotiques en ligne
Hélène Demarly
22 mai 2017

Emmanuel Macron, star de fictions érotiques en ...

22 mai 2017
article

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - Manuel Valls
  • avatar
    evalan -

    je viens de lire la vidéo sur la vrai vie de Valls quelle honte ce bonhomne au regard mauvais, il ose donné des leçons, pas étonnant que la France par en vrille, et les médias complicent . Vive le changement