Marc-Antoine Le Bret

  • En bref
  • news
  • vidéos
  • photos
  • Filmographie
  • Discographie
Marc-Antoine Le Bret©Abaca, Domine Jerome/ABACA

Né en Bretagne à Saint-Brieuc, Marc-Antoine Le Bret écume déjà les cabarets à Paris lorsqu'il décroche en 2011 le sésame dont rêvent beaucoup de professionnels de son métier, il gagne sa place aux Guignols sur Canal+. Benjamin de l'équipe d'imitateurs comprenant entre autres Yves Lecoq, il s'approprie notamment les voix des personnalités de sa génération comme Cyril Hanouna, ou encore Kev Adams et dépoussière les codes de l'imitation. Egalement en 2011, il participe à sa première télévision chez Patrick Sébastien dans Les Années Bonheur.
Il participe dès 2012 à La folle semaine d'Europe 1 en tandem avec Anaïs Petit, programme inclus dans l'émission pilotée par Jean-Marc Morandini le matin. Il fait ses gammes comme beaucoup d'imitateurs à la radio, arène où l'exercice est exigeant.
Entre 2014 et 2016, Marc-Antoine Le Bret se fait remarquer et assoie définitivement sa place d'humoriste qui compte en intégrant les deux grand-messes les plus regardées de France à la télévision. C'est le très puissant Laurent Ruquier qui le prend sous son aile et l'intègre à On n'est pas couché sur France 2, où Marc-Antoine succède à Nicolas Bedos. En 2014, il participe à l'émission de Cyril Hanouna, Touche pas à mon poste ! où il se lance des défis, comme enchaîner trente imitations en cinq minutes...
Dès lors, le style Le Bret se dessine à la télévision. Chez ... Ruquier, il incarne les pontes du PAF en grossissant leur personnalité, comme Laurent Delahousse en homme faussement modeste et un peu narcissique, le caustique et piquant Antoine de Caunes mais aussi des gens de cinéma comme Vincent Cassel en acteur fou de lui-même et également des femmes, comme l'actrice Chantal Ladesou et sa voix nasillarde si particulière. On peut ajouter à son tableau de chasse Nikos Aliagas, François Cluzet, François Damiens, Roselyne Bachelot... Il n'hésite jamais à égratigner son collègue de plateau Yann Moix en parodiant son légendaire et excessif sérieux !
Il continue également ses activités à la radio en quittant la matinale d' Europe 1 pour la plage horaire de l'après-midi, toujours au côté de Cyril Hanouna pour Les pieds dans le plat, où il tient sa propre chronique : Le Bret du Faux, où il jongle et s'amuse avec l'actualité chaude en utilisant les voix des célébrités.
En 2016, il ne fait plus partie de la grille de la radio de la rue François 1er mais s'attaque dès la fin août à la matinale d'RFM aux côtés d' Elodie Gossuin et Albert Spano pour Le Meilleur des Réveils. Sa chronique est restée baptisée Le Bret du Faux.
Entre 2014 et 2016, l'imitateur s'est produit au théâtre Le République pour son spectacle, "Marc-Antoine Le Bret fait des imitations".

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU