Marguerite Duras

Marguerite Duras©Abaca - Baril Pascal

La petite Marguerite grandit à Saïgon jusqu'au décès de son père, professeur de maths, mort de dysenterie en 1921. Après un bref retour en France, la famille retourne en Indochine que la jeune Marguerite quittera définitivement en 1931. De retour en France, elle poursuit des études de Droit.
Quand la Seconde Guerre Mondiale éclate la jeune fille n'hésite pas à entrer en résistance. Son mari Robert Antelme, épousé en 1939, sera déporté en 1944 à Dachau dont il reviendra à la fin de la guerre avec la dysenterie. C'est pendant cette période trouble qu'elle écrit son premier roman "Les impudents". À la Libération, la jeune femme s'encarte auprès du Parti Communiste Français. Quand elle se fait exclure du Parti son engagement ne faiblit pas pour autant.
En 1950, son 3ème roman d'inspiration autobiographique "Un barrage contre le Pacifique" la fait connaître du grand public. L'ouvrage sera par ailleurs adapté au cinéma. Sa carrière d'écrivaine est lancée. Marguerite Duras écrira par la suite régulièrement des romans ("L'Amant", "L'Amant de la Chine du Nord", "L'Éden Cinéma", "La Douleur"...). Son plus grand succès public est certainement "L'Amant" paru ... en 1984, racontant de façon romancée les aventures sexuelles de la jeune Marguerite avec un séduisant homme chinois dans le Saïgon des années 30. Récompensé d'un Goncourt, le livres est un succès mondial qui fait de Duras l'écrivaine vivante la plus lue. Son livre sera adapté au cinéma par Jean-Jacques Annaud avec Jane March dans le rôle principal.
L'auteure écrit également pour le théâtre de nouvelles pièces et également des adaptations de ses romans.
La dramaturge se fait également scénariste. Elle a notamment écrit le scénario de "Hiroshima mon amour" d'Alain Resnais. Elle passera également à la réalisation par près de 20 fois ("India Song" adapté de son roman, "Le Camion" avec Gérard Depardieu...)
En parallèle de sa carrière, Marguerite Duras se bat contre l'alcoolisme et multiplie les cures de désintoxication. En 1988, suite à une crise d'emphysème, elle est plongée pendant 5 mois dans un coma artificiel. Elle aura par la suite des difficultés à rédiger ses livres qu'elle dicte à son compagnon Yann Andréa et qui sont retranscris.
Marguerite Duras meurt le 3 mars 1996 à Paris à l'aube de ses 82 ans.

Ses dernières news

Toutes ses news
Sandrine Bonnaire : qui est Erik Truffaz, le nouvel homme de sa vie ?
Solène Filly
17 août 2019

Sandrine Bonnaire : qui est Erik Truffaz, le ...

17 août 2019
article
Jeanne Moreau : retour sur ses plus beaux duos
Clement Caillive
31 juillet 2017

Jeanne Moreau : retour sur ses plus beaux duos

31 juillet 2017
article

Ses dernières vidéos

Toutes ses vidéos
Une Aussi longue absence - bande annonce - (2016)
01:09

Une Aussi longue absence - bande annonce - (2016)

Depuis la disparition de son mari, déporté par ...
12 septembre 2017
Rambo - Bande annonce 5 - VF - (1982)
01:25

Rambo - Bande annonce 5 - VF - (1982)

John Rambo, ancien combattant du Viêt-nam où ...
30 septembre 2019
Nathalie Granger - bande annonce - (1973)
01:58

Nathalie Granger - bande annonce - (1973)

Dans une jolie maison des Yvelines, au bord ...
25 août 2017

Vos réactions doivent respecter nos CGU.